Forum de RP Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maka Kamirai
Bras Droit Blanc
avatar

Messages : 79
Age : 21
Localisation : Taverne de l'elfe chanteur à Shiro

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: White Marvin

MessageSujet: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   Ven 5 Mai - 12:32

Je venais de recréer le trio légendaire et craint par tous que je devais déjà repartir pour l'aire de recrutement. J'étais toujours avec ma monture bien monté et équilibré pour résister à mon poids plus qu'honorable pour ma taille. Nous arrivions donc et je ralentissais alors la cadence en donnant le rythme au cheval passant du triple galop au trop. Nous nous arrêtons en plein , dessiné par de multiples rochers sur cette terre plate et couverts de plusieurs flaques de boues. On entendair ses cris de rage et de puissance s'entre-choquer durant des minutes. Je descendis de mon moyen de transport tout approchant des bruits. Des silhouettes se dessinèrent plus je m'avançais. Je pus voir trois soldats qui s'occupaient des recrues de premier degré. Je leur rendis visite et tous trois me regardèrent en me saluant. Je leur fis de même pour leur répondre et mon regard se jeta sur ses adolescents se battant. C'était l'heure de l'exercice du duel. Chacun devait user de n'importe quelle chose pour prendre l'ascendant sur l'adversaire. Le but étant de gagner par n'importe quel moyen, rien de plus. Bien sûr la mort était interdite en ces lieux. Nous étions tout  de même le camp des gentils. Shiro en était certains. Mais à y penser, peut-être que Shiro pensait la même. Au final, qui est méchant ou gentil ? Cela se jouerait sur les manières de gagner la guerre ou trouver le moyen d'arrêter tout cela en signant un traité de paix. Cela viendrait alors à montrer notre faiblesse, pour l'un ou pour l'autre. Etant des guerriers, mêmes humains, nous avions presque tous la même psychologie durant ces temps hostiles. Puis je fixai alors les yeux sur un combat qui se terminait avec une victoire large d'un gosse tout fin, petit en taille avec la tête ahurie et peureux. Il venait de mettre la pâté à un autre adolescent, à peu près du même âge mais qui faisait deux fois sa taille, trois fois sa corpulence et qui avait plus de hargne que ce dernier. Je pris les initiatives et je voulais vérifier quelques choses. Je me tournai vers les trois soldats et seul le plus vieux prit la parole sans que j'ai pu ouvrir la bouche.

- C'est bien lui Boss...il est formidable. Il a peur mais bat tout le monde. Il n'est sur aucune défaite, il a de bonnes notes à l'écrit, il connait tout sur l'histoire de notre région. Le plus fou c'est que cet enfant a été retrouvé à l'âge de onze ans dans une forêt seul. Il serait l'enfant de la forêt, voilà tout.

- Mhh...dites-leur que je veux que cet enfant au beau milieu de tous.



Il ne discuta pas les ordres et se mit au travail. Toutes les recrues firent une ronde devant l'enfant peureux. D'ailleurs il ne comprenait pas pourquoi cela lui arrivait et commençait à paniquer. Il commençait  à respirer fort et à trembler. Il n'osait pas parler. Tous les adolescents lui jetèrent un simple regard interorgateur, c'était suffisant pour le déstabiliser. C'était à travailler chez lui; la confiance en soi. Je le regardais et je repris la parole.

- Nous allons faire à ma façon
, dis-je en le pointant du doigt. Parait-il que tu n'as jamais perdu ? Aujourd'hui tu subiras ta première défaite et cela te coûtera la vie.

Il ne bougeait plus, étant maintenant bloqué à cause de mes paroles. Il tremblait de plus en plus et je pouvais voir ses avant-bras avoir la chair de poule. L'enfant simplement vêtu d'un t-shirt ample et d'un short était choqué et fixa le sol. Je fis un signe de tête à trois gamins qui comprirent et lui foncèrent dessus. Le prodige réagit au dernier moment se contenta d'esquiver chaque coup. Il préférait ne pas riposter tout en essayant de comprendre ce qui lui arrivait.

- Vas-y laisse jaillir tout ton potentiel...

Il continuait a éviter les pieds les poings ainsi que les armes blanches jusqu'à ce que je fis signe à un énième adolescent de prendre part au combat  de lui asséner un coup de pied dans le dos. Il se fit propulser au sol, salissant ses vêtements et de lâcher un petit cri de douleur. La foule ne réagissait pas, les enfants  observaient ce combat en essayant de prendre des notes, en essayant d'imprégner quelques combinaisons d'arts martiaux de leurs compagnons d'armes. Malheureusement ils ne prenaient pas exemple sur le prodige qui était bien au-dessus. C'était du quatre contre un et ces derniers se dirigeaint vers lui. Le gamin peureux se releva vite. Entre temps, son visage avait changé et avait pris de l'assurance. Il avait l'air de se sentir bien et courageux. On avait l'impression qu'il avait pris des centimètres mais c'était l'allure qu'il donnait qui faisait illusion. Les quatre  gamins adverses arrêtèrent leur avancée et me fixèrent. Je leur arborai un sourire en les conseillant d'avancer. Le prodige n'avait plus peur et à l'instar des saiyans, il plia les jambes, enfonçant les pieds dans le sol, assez écartés l'un de l'autre. Ses bras se gonflèrent de muscles et de vrais muscles. On voyait ses mains se fermer prenant forme de poings. Il se mit a hurler se concentrant sur une quelconque source de courage, de puissance. Je le ressentais mentalement et je réussis à le voir à travers lui. J'usais de l'équivalent pouvoir d'un dieu : l'angel-mode. Personne n'était au courant à part Marvin et Amanda. Mes traits du visage était devenu rougeâtre mais personne n'en fit attention. Le hurlement s'était accru et l'attaque prévue des quatre gamins se stoppa. Une entité apparut autour de lui. C'était en forme d'électricité bleu qui crepitait et prenait l'enfant de la forêt comme orbite.


Gohan

_________________
On a rien sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Flouh Atarya
Soldat
avatar

Messages : 12
Age : 18
Localisation : Antilles

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   Lun 15 Mai - 15:41

Je n'aimais point les villes et j'en avais de multiples raisons qui me poussaient à m'en éloigner. Tout d'abord c'était le grabuge incessant, les cris, les tintamarres, l'air impure, le cheval de Maka Kamirai toujours au trot. Bref, tout cela venait après la cause principale qui n'était autre que la guerre. Une bataille incessante entre Kuro et Shiro. Un flot de sang d'innocents et de coupables s'entremêlant sur le sol de la guerre. Tout ceci me répugnais, me dégoûtais, m'exaspèrais.
Je décidais alors de m'éloigner de tout cela, de m'éclipser hors de cet air malsain, de ces violences gratuites. De toute ces polémiques entre pays. Je m'étais de ce fait installé à Fuyu, une petite région neutre où je me faisais passé non pas pour un guerrier mais un noble habitant. Un noble casseur de pierre gagnant sa vie dignement. Je m'étais fait oublié de tout le monde, de Maka, du Roi blanc et de tout ses sujets.
J'étais dès le jour où j'ai foulé le sol de Fuyu, un veuf pauvre rempli de bonnes volontés du nom de Clegan ( klé-gen ).
Tel était ma vie, tel j'épuisais de longs jours en paix.

Puis un bon matin ma porte frappa. De multiples fois c'était des gamins qui venaient m'extirper de mon sommeil afin de leur montrer le maniement de l'épée. Il n'avait aucune pitié pour un barbu manchot. Oui, j'avais laissé poussé mes cheveux et ma barbe me rendant méconnaissable et incitait du respect envers les autres. Mon style était des plus campagnard. Pieds à terre, longue robe marron m'arrivant à la cheville et une grosse corde faisant un beau noeud rouge dans le dos. J'étais devenu l'image typique du pauvre vivant dans la campagne.
Mais ce matin là ce ne fut point d'enfants mais plutôt une femme. Rayonnante, belle aux courbes majestueuses, aux cheveux odorants et soyeux, aux lèvres pulpeuses, à la peau fine et noire. Elle se tenait là devant ma porte, un sourire de 20 kara affiché aux lèvres. Elle n'était pas là pour voir comment j'étais même si moi je me cassais souvent la tête à m'en faire pour elle. Cette femme m'avait tapé à l'oeil des le premier jour à Fuyu. Fille d'un riche commerçant, elle ne manquait de rien. Ce qui me poussait donc à me demander où plutôt à lui demander sa raison de sa venue le plus poliment que possible.

- Pas de Bonjour ?

- Désolé Miss. Bien le bonjour à vous! Maintenant veuillez répondre à ma question.

- Monsieur Clegan, pouvez vous vous rendre à Shiro et délivrer cette lettre à mon petit frère je vous en prie ? Il est un soldat et le plus maigrichon d'entre eux. Il est très bon aux combats rapprochés alors je pense que vous le reconnaîtrez facilement.

- Shiro ? Soldat ? Je ne pense pas être la bonne personne pour cette mission Miss. Je n'aimerais pas vous....

Elle découpa. Elle avait fait un pas vers moi et mon coeur battait à la chamade quand sa main vint se poser contre ma joue et sa tête contre mon coeur. Cette femme était l'une des plus belles de Fuyu et elle savait parfaitement qu'elle ne me laissait point indifférent. Maintes fois son regard croisait le mien et la gêne naissante soudain. On s'évitait volontairement mais aujourd'hui... aujourd'hui....

-Clegan. Goyan ( Go-Yann) est ma seule famille quand mon père est absent même présent physiquement. Depuis qu'il nous a quitté, mes journées sont de plus en plus sombre et mes nuits tourmentées. Comprenez donc ce lien fraternel mon bon Clegan et donnez lui cette lettre de la part de sa bien aimée soeur.

Quelques heures plus tard, j'enfilais dans mon majeure ma chevalière. Longtemps je n'avais point senti cette étreinte se refermer autour de ma chair. Cette chevalière, j'avais juré de ne plus l'enfiler. J'avais juré d'une vie paisible, pacifique, placide et loin de cet anneau. Je rompis ma promesse pour elle. Pour une bonne cause et seulement pour aujourd'hui. Armé non pas de mon katana de guerre mais plutôt d'un sac de pierres, Je traversais Shiro,la lettre à la main en direction du camps des soldats.

La ville était active, bruyante, ennuyante, polluée, inchangée depuis le jour où je m'en suis sauvé. J'avançais à grandes enjambées et au loin je voyais déjà le camps et les loyaux futurs soldats de Shiro. Mais aussi, Je voyais ce cheval et la silhouette d'un homme que je connaissais parfaitement même vu de dos. C'était Maka Kamirai. J'entrepris une petite course vers ma destination et de plus en plus je me rapprochais, de plus en plus je plus je pouvais entendre des mots qui ne me plaisaient guère. C'était comme un affrontement qui se préparait. Contre qui ? Contre un homme maigrichon qui n'eut point de mal à esquiver les attaques de trois adolescents incompétents qui venaient de se huer vers lui sous l'odre du dragon. Puis je vis ce coup bas d'un quatrième qui fit dégénérer la situation.
J'étais à présent à quelques pas de la transformation du frère de la belle Awaré ainsi est le nom de la douce femme de Fuyu dont qui était sur le point de perdre de son frère dans un affrontement peu loyal.

Les muscles de ce dernier se dernier se gonflèrent comme des ballons, ses cheveux se rallongeaient et défiaient la gravité comme un astronaute alors qu'une énergie dévastatrice l'entourait, énergie que je ressentais me terrasser même à une bonne distance de lui. Ma peau se faisait fouetter par un vent violent alors que sur sa surface faisait irruption la chaire de poule.

Je déposais sur par terre mon sac de pierres dont j'en extirpais quatres gros morceaux que je ne tardais point à balancer d'une rotation fluide sur moi même pour les donner un peu plus de force et d'effets en direction des quatres adolescents prêt à donner l'assaut contre Goyan.

Les roches vinrent se heurter violemment et avec précision sur la caboche des jeunes soldats qui n'avaient pas vu venir cette attaque lointaine. L'une d'elle avait même effleurée la joue de Maka et avait légèrement découpée la chaire de son visage et avait libéré un filet de sang de cette entaille car ce dernier se trouvait exactement devant moi, sur sa trajectoire. J'avais fait en sorte de ne point l'atteindre gravement afin de ne point m'attirer d'ennuis.

Comme voulu, les quatres apprentis soldats tombèrent sur le sol comme des mouches, leurs têtes pissant le sang. Ils plongèrent en syncope automatiquement au moment du contact, sonné par le coup.

Laissez le!
Dis-Je alors en élevant ma voix rauque assez haut afin d'attirer l'attention du jeune dragon et de Goyan qui avait atteint la limite de sa transformation. Sa puissance actuelle était tel que ses pieds s'enfonçaient dans la terre arride de shiro, créant un mini cratère à la place de ses traces de pas.

Kamehameha Pourvu qu'il se contrôle.

_________________
Et j'ai vu le jour sous un angle obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Maka Kamirai
Bras Droit Blanc
avatar

Messages : 79
Age : 21
Localisation : Taverne de l'elfe chanteur à Shiro

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: White Marvin

MessageSujet: Re: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   Lun 15 Mai - 21:53

La puissance émanait de toutes parts. C'était vraiment intense comme moment. Sa puissance dépassait toutes idées que je m'étais donné lorsque l'on m'avait parlé de ce prodige. Il Était génial et il n'avait pas encore tout donné, il n'avait pas encore créé d'attaques ou de techniques diverses mais c'était déjà assez pour faire fuir plus d'un. Si l'enfant était entre mes mains, je l'entrainerai pour qu'il soit un élément redoutable pour la sauvegarde de notre région. J'étais épaté de ses performances énormes. L'angel-mode m'aidait de percevoir l'énergie se répandre en ces lieux. Sir le coup c'était comme si je voyais au ralenti. Les particules électriques bleues s'envoyaient dans les airs jusqu'à se frayer un chemin autour de tous les soldats à proximité. D'autres vinrent à ma rencontre, en se mélangeant à mon fluide. C'était fou. L'enfant de la forêt est le bien incarné et je le ressentais. Je restai clairement bouche bée que je ne sentis pas la pierre m'éraflait le visage. Je vis juste les quatre enfants hostiles tomber sous le coup d'autres pierres. Les supérieurs des jeunes soldats vinrent en aide en les envoyant à l'infirmerie. L'enfant de la forêt se stoppa net. Il était haletant, bougeant doucement. Il baissa la tête lorsqu'il croisa mon regard et s'excusa dans sa moustache. Mon mode disparut et personne ne le vit. Je souriais jusqu'a ce que ce trait de visage disparaissait pour laisser mes sourcils de froncer sous la colère à cause de l'homme qui venait de m'entailler la joue.

-Qui  es-tu pauvre fou pour venir ici ? Tu viens d'entraver l'entraînement de ces jeunes gens et blesser quatre de ces derniers ? De plus, tu as commis une faute grave. Tu m'as blessé.

Énervé, fronçant de plus en plus les sourcils, serrant mes poings. Je le regarderai de mes yeux rouge de base noir obscur. Je résistai tout de même afin de ne pas faire peur les jeunots dans mon dos. Je ne fis pas jaillir mon hua. J'étais capable de blesser quelques gens. Je réussis à me contrôler et réussis aussi à passer par la phase de diplomatie.

-Pourquoi avoir fait ça monsieur ? Tu sais que c'est la relève de notre région ? Vous aurez pu avoir quatre morts sur la conscience ?

J'essayais de lui montrer qu'il avait réellement fait fausse route. Je lui tournai les talons et me dirigeai vers Goyan. Je me courbai vers lui, qui avait perdu toute force, toute vitalité, je me rapprochai de son visage pour lui prononcer quelques mots sans que personne entende. D'un signe de tête, tout le monde partit . Il ne restait que l'étranger, l'enfant maigrichon et moi. Je me redressai maintenant et avançai vers le sauveur de l'enfant avec lui. Lorsque nous étions à moins de trois mètres, je lâchai Goyan. Je n'eus peur de rien. Je m'étais dit que sûrement le fauteur de trouble était venu le chercher. Encore fallait-il qu'il me batte. Je continuai a regarder l’importun ardemment. D'un coup, il fut bloqué. Il se retrouva immobilisé par mon regard. Je ne le lâchai pas une seule seconde des yeux. Il Était pris dans mon piège le temps que je le voulais. Peut-être il ne comprenait pas le système mais ce n'était pas mon problème premier.

-Que veux-tu ? Cet enfant ? Il est à moi. Je suis le seul à pouvoir l'entraîner et à nous sauver de la menace ennemie. S'il te plait, laisse-nous tranquille et part. A part si tu es de notre côté. J'ai cru voir que tu protégeais Doyan. Je ne sais pas si vous avez un lien mais j'aimerai en savoir plus mon cher.

_________________
On a rien sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Flouh Atarya
Soldat
avatar

Messages : 12
Age : 18
Localisation : Antilles

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   Lun 15 Mai - 23:08

Comme je disais, les quatres jeunes gens tombaient  raides, face au sol, sonnés par les pierres qui venaient de heurter leur crâne respectif. Awaré ne me pardonnerait pas si quelque chose venait à arriver à son cher frère devant mes yeux et encore plus si je ne délivrais pas cette lettre à son destinataire.
Je comptais mon temps. Passer le minimum d'instant possible dans cette ville crasseuse était ma seule et unique motivation pour remplir rapidement et parfaitement bien ma mission. Déjà, je sentais la suif et la poussière tracées ma peau. La chaleur était aussi accablante qu'une boulangerie en pleine production et ce vent, soulevé par l'immersion d'énergie de Goyan n'arrangeait rien à la situation.

Enveloppant la moitié de mon visage de ma cape que je gardais au dessus de mon nez, j'admirais cette puissance qui s'émanait de Goyan. Une force que moi même je ne possédais pas et Maka non plus si ce dernier ne s'était pas évolué niveau puissance. Tous étaient ébahis face à ce spectacle. Là, se créèrent de multiples hypothèses dans ma tête. Est-ce cette puissance était génétique ? Awaré, possédait-elle aussi cette source de pouvoir infinie sommeillant en elle ?

Petit à petit la tempête d'énergie se calma, s'adoucit jusqu'à disparaître totalement ne laissant place qu'à un calme et des soldats blessés emportés dans l'infirmerie. Maka me donnait encore dos quand soudain, prit de colère, il fit demi-tour afin de m'exprimer clairement sa rage, le sang perlant sur sa joue et finissait sa course au sol. Me traitant de toit les noms, Je restais silencieux, tête baissée, placide, impassible, calme, jusqu'à ce qu'il terminait de piquer sa colère.

Je m'accroupissais lentement alors que les autres soldats se retirèrent du champs de formation sous l'ordre du bras droit. Je retirais de mon sac de pierres le rouleau de papier jaune enlacé soigneusement d'une corde violette, rouleau que je tendais sans dire mots vers Goyan, n'osant avancé.

C'était le calme plat et Goyan, aidé par le Kamirai semblait perdre toutes ses forces. Cette transformation n'était pas sans conséquences une telle force se payait au prix cher. Mais ce qui m'inquiétait le plus, c'était l'utilisation de Goyan telle une arme, ce qui me fit froncer les sourcils mais toujours calme d'apparence comme je l'étais quelques secondes auparavant.

- Je ne sais pas ce qui m'a prit Sir. Pardonnez moi. Dis-Je avec le plus de modestie que possible. Je sentais mon corps s'engourdir alors que le dragon plongeait ses yeux dans les miens je ne puis effectuer un mouvement de plus, à part la simple utilisation de ma bouche. Je pouvais me libérer, j'en avais les capacités pour mais je renonçais volontairement. Cet homme n'existait plus, ce guerrier n'était plus, ce combattant n'était que mon ombre du passé.

-Ce n'est qu'une lettre pour monsieur Goyan Sir, de la part de sa bien-aimée soeur.
Cette révélation poussa le jeune garçon comme je l'espérais à quitter les côtés du jeune Kamirai, titubant de fatigue et à se placer devant moi alors que Maka faisait son discours de possession à l'égard du soldat, je profitais pour glisser quelques mots à ce dernier qui cachait à la perfection la vue à Maka et en même temps dissimulait mes lèvres à ce dernier.

- Goyan! Tu n'es pas une arme. Ne te laisse point manipuler par qui que ce soit. Saches que ta soeur attend impatiemment ton retour alors, tu as le devoir de rester sain et sauf. Cette guerre te détruira comme elle m'a détruit. Prends en note.

Suite à ces mots, Goyan prit la lettre d'entre mes doigts, ses yeux ambrés plongés dans le bleu des miens. Je lui esquissais un sourire. Il tourna les talons, s'éloignant et quand Maka retrouva mon contrôle de ses yeux qu'il pensait toujours avoir, j'avais disparu des lieux comme la légère brise qui venait caresser le feuillage du peu d'arbres qui ornaient ce camps d'entraînement.

Et si Maka avait remarqué ma chevalière ? 😕

_________________
Et j'ai vu le jour sous un angle obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   Mer 17 Mai - 15:00

Suite à ce RP vous obtenez 10 points d'expérience chacun

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir de Shiro se jouerait sur cette recrue...? [ feat Flouh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (sawyer) l'avenir a le don d'arriver sans prévenir
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro ka Shiro :: Zone RP :: Région de Shiro :: Camp d'Eikõ :: Aire De Recrutement-
Sauter vers: