Forum de RP Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maka Kamirai
Bras Droit Blanc
avatar

Messages : 79
Age : 21
Localisation : Taverne de l'elfe chanteur à Shiro

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: White Marvin

MessageSujet: Informations    Mar 12 Jan - 20:46

J'avais rendez-vous à la taverne de l'elfe chanteur. Je devais être en retard. J'accélérais encore mes foulées qui devenaient à peine visible. J'effleurais les quelques passants dans les petites ruelles, eux qui voyais simplement un halo jaune et des traces de pas de même couleur. J'allais trop vite pour leur simple vu. Leurs yeux n'étaient pas assez puissants pour me voir, pas de la trempe d'un autre membre de ma famille ou d'encore Marvin. Quand j'y repensais, la cérémonie devait être terminé à cette heure-ci. Je n'y faisais plus trop attention à ce détail de la journée, je me devais me concentrer sur la suite, et le soleil commençait à tomber. Je devais rentrer pour manger, le premier dîner avec le nouveau roi m'attendait de pied ferme tout de même. Je devais faire vite. J'arrivais enfin à destination et je me stoppai devait la façade de la taverne. Je me disais qu'il devait la refaire. C'était d'une laideur, à part la pancarte de la taverne que je trouvais pas mal mais c'était tout quoi. Puis après réflexion, je m'étais dit que ce n'était juste pas à mon goût que cela ne me plaisait pas. A en regarder la façade, je perdis quelques précieuses minutes, ils allaient me tuer si j'arrivais en retard pour les informations. Je ne perdis pas de temps à pénétrer la taverne. Ceci fait, je refermai la porte grinçante derrière moi. Je scrutai dès mon entré, la taverne. C'était une tout autre ambiance. Il faisait sombre, c'était glauque et on sentait un peu le renfermé. Paraissait-il que cette taverne était l'une des plus réputées de la région Shiro. J'avais du mal à y croire. Je rejoignis alors une table sans plus attendre où trois personnes vêtu de blanc de haut en bas étaient assis. ils avaient même l'emblème de notre région.

- Vous êtes enfin arrivé Mr. Kamirai.

Exclama l'une des trois personnes. Il y avait deux hommes et une femme et c'était la seule femme de la table qui s'était exprimée. Je n'y répondis pas et fis un petit signe, tout en me raclant la gorge pour commencer la petite réunion. Mais quelqu'un nous interrompit. Il s'agissait du barman qui nous proposa quelque chose à boire. Puis il me fixa, il me reconnu, sachant qui j'étais. Il se demandait sûrement se que je faisais ici. Je sortis de ma poche une pièce d'or que je lui mettais dans sa main. Je lui faisais comprendre que ma venue ici ainsi que nos discussions devait rester secret. Il y avait personne en ces lieux et cet endroit était parfait pour converser tranquillement. Le barman prit position derrière son comptoir, content de la pièce d'or qui valait sûrement une fortune à ses yeux. Je me re-concentrais alors sur mes trois informateurs placés devant moi. L'un des deux gars prit la parole. Il était assez costaud tout de même sous ses vêtements. Il ne fallait pas oublier qu'ils sortaient tous du camp militaire d'Eiko.

- Nous avions fait se que vous nous avez demandé. Nous sommes allés à Kuro et enquêter sur le port d'Akuma. Nous n'avions pas réussi à monter sur le bateau qui transportait les armes de l'armée de la région mais nous savons que dans trois jours, il y en a un deuxième qui partira.



Le deuxième homme, moins baraqué que le premier, rajouta quelques informations.

- Nous sommes prêts à l'intercepter. Mais nous ne savons pas où il se rend par contre. Aussi, nous savons que le port sera moins surveillé ce jour là, car il y aussi le couronnement du nouveau roi noir parait-il. Ce n'est plus le même. Nous avions entendu cela de la bouche d'un garde de Kuro.

L'homme dénommé Ken, tout comme musclor appelé Misuki ainsi que la jeune femme aux cheveux long bruns et lisses, Zoé avaient fait du bon travail mais je m'attendais bien sûr à plus d'informations de leur part. J'étais content mais leur périple fut long, il n'avait pas amassé que cela quand même. Il pouvait lire sur mon visage une légère déception tout de même. Soudainement Zoé ajoute une dernière chose.

- Ah oui aussi, nous avions remarqué que la surveillance dans toute la région avait baissé considérablement. C'était comme si tous les gardes s'étaient concentrés sur une partie de la région mais nous n'avions pas réussi à les localiser.

Cela m'intéressait plus, j'avais fait comme un saut et m'étais mis à réfléchir. Il prévoyait une attaque. Pas spécialement sur Shiro mais à un endroit neutre afin d'en faire une partie de Kuro. Il ne perdait pas de temps. Mais il fallait les empêcher. Je devais faire vite et prévenir le roi de cela. Il fallait d'abord repousser l'ennemi. Puis me vint à l'esprit de négocier la terre qui sera attaquer. Je ne savais pas où encore mais j'allais renvoyer mes trois informateurs en missions. Cette information m'avait comme qui dirait boosté et je ne perdis pas de temps pour prendre l'initiative de dire les directives à suivre. Et les trois compères n'allaient pas tarder à écouter se qui allait sortir de ma bouche.

- Vous trois, allez enquêter et revenez que lorsque vous saurez où Kuro attaquera. Moi je pars faire mon rapport au roi. Je compte sur vous les amis.

Ils me saluèrent et se retirèrent avant moi. C'était passé vite, malgré que ses informations je m'attendais à vraiment plus de chose de leur part. Surtout de la part de Zoé, c'était rare quelle me déçoive comme cela. Mais j'espérais qu'elle se rattrape avec cette dernière mission. J'étais resté assis tout en pensant à pleins de choses. Il ne fallait pas que Kuro prenne les devants et qu'il créé la plus grande force militaire du monde. Surtout pas. Je claquai des doigts pour faire appel au barman. J'allais quitter les lieux je voulais boire quelque chose mais pas d'alcool pendant le service, surtout pas. Je lui demandai alors un bon verre de jus. Il s'exécuta et me le ramena dans la foulée. Je le remerciai avec une deuxième pièce d'or. Il ne fallait pas en douter que ces pièces avaient une valeur inestimable.

_________________
On a rien sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Pyro Nax
Soldat
avatar

Messages : 15
Age : 21
Localisation : Shiro pour l'instant

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Informations    Mer 13 Jan - 23:23

C'était extraordinaire comme cette taverne pouvait contenir des gros cons. Il y avait plus d'une demi-heure que j'étais là, assis calmement et personne, personne n'avait su adopter un comportement semblable au mien; c'est-à-dire buvant dans le calme et dans la paix. Les gros idiots, se croyant si forts, s'exerçaient au bras de fer, voulant exposer leurs tas de muscles débiles aux yeux des jeunes filles, jeunes commères, radotant de tout et de rien, choses purement fantaisistes. Aucun débat constructif, tous des ivrognes. C'était tout de même chiant, cette ambiance était le comble de ma journée qui n'avait pas été si fameuse. Je n'avais rien fait au cours de cette journée et c'était justement cela qui causait chez moi un ennui et une fatigue carrément démoralisants. Et voilà que, la cerise sur le gâteau, j'étais au milieu d'une bande de cons buvant comme des chattes avalant littéralement un big *****. Après, c'était pas mon problème qu'ils boivent et qu'ils aillent saccager dans la soirée leurs épouses, mais p'tain, qu'ils fassent ça dans le calme ! La tête entre les mains, j'essayais d'ignorer tant bien que mal les vacarmes présents dans la salle. J'allais laisser la salle quand un calme et un silence de cimetière plana dans l'enceinte, je levais la tête, voyant entrer...le bras droit du Roi, le Kamirai. J'esquissai un sourire en coin, voyant les plus gros balourds de la salle se taire comme s'ils venaient de voir un fantôme. Je me retournai alors, voyant trois personnes s'exclamer de son arrivée. Je me mis alors à lire sur les lèvres des personnes conversant avec le bras droit du Roi White. J'étais habile, très habile à ce jeu là, peut-être insignifiant pour certains mais cela faisait partie du sens de l'observation d'un assassin. J'avais tout capté de leur petite causerie.

Je me retournai alors, ne voulant pas être suspecté. J'avais toutes les informations nécessaires, l'essentiel était alors dans ma tête. Kuro semblait planifier une attaque, mais sa cible n'était pas encore déterminée; était-ce Shiro ? Ou d'autres régions considérées comme neutres ? J'étais curieux, très curieux, trop curieux même. Au bout de quelques instants, les trois individus laissèrent la salle, certainement sous les ordres du Kamirai, à cet instant précis je me levai de mon tabouret, m'approchant de la seconde personnalité la plus importante du royaume. Tout le monde me regardait, tous les regards s'étaient convergés vers moi. C'était tout de même étrange qu'un simple villageois aille s'asseoir sur la table de l'honorable Maka. Je m'installai sur la table, regardant le Kamirai sirotant un verre de jus bien frais. Je posai mon coude sur la surface plane de la petite table en commandant de ma voix grave et rauque, un verre de vin doublement alcoolisé, étant la spécialité de cette taverne de Shiro. Le serveur s'empressa de me servir. Je redirigeai mon regard vers le Kamirai en le fixant droit dans les yeux pendant plus d'une minute, voulant me faire remarquer, ou afin de passer tel un suspect. Je pris alors la parole:

-Kamirai...Bonsoir. Hmm...Ta petite causerie tout à l'heure m'a vraiment plu, mais j'a bien peur que ces 3 idiots se fassent tuer au frontière de Kuro, étant des espions de classe médiocre. Aurais-tu pris l'habitude d'envoyer des jeunes gens perdre leur vie dans des missions d'espionnage mal organisées ? Ce serait dommage...Dommage. 

Un petit sourire narquois pris alors naissance sur mon visage, effaçant instantanément mon air sérieux. J'avais adopté un comportement agaçant et mon language était vraiment provocant. Il fallait que je sache si ce dit bras droit avait la capacité de converser sans vouloir pour autant me trancher la gorge. Les gens dans la salle n'arrivaient pas à entendre mes dires mais ils analysaient les moindres faits et gestes du grand Kamirai dont la popularité était tout à fait remarquable. Je croisai les pieds sous la table, attendant patiemment la réponse de mon interlocuteur. Je pris mon verre et lentement je le portai à ma bouche, buvant une petite gorgée, mes yeux fixés dans ceux du Kamirai, lui lançant un regard provocant. Il n'était pas Bras droit du Roi pour rien, cela ne demandait pas simplement des prouesses de guerrier mais l'art de communiquer était bel et bien intégré dans un poste si haut gradé.
Revenir en haut Aller en bas
Maka Kamirai
Bras Droit Blanc
avatar

Messages : 79
Age : 21
Localisation : Taverne de l'elfe chanteur à Shiro

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: White Marvin

MessageSujet: Re: Informations    Jeu 14 Jan - 20:55

Je buvais tranquillement mon jus de fruit. Il me plaisait bien celui-là. C'était rare d'en boire un comme  tel. Il devait sans doute être le meilleur jus de fruit que je n'avais jamais bu avant. Cette taverne m'avait tapé à l’œil. Discret, barman tout autant coopératif et sympa, puis les gens s'occupaient de leurs affaires. Ils n'étaient pas des maquerelles, toujours à s'occupaient des affaires des autres. C'était pour ça que j'avais choisi cet endroit, et pour finir le jus de fruit était un délice. Je pensais faire comme beaucoup d'hôtel ou d'autres tavernes, ajouter une étoile à leur palmarès. Alors que je commençais à me lever, cette action fut arrêter un par un jeune homme qui vint s'asseoir à ma table. Je repris position alors sur ma chaise, observant ce dernier qui venais taper l'incruste. Je n'étais pas le genre d'hommes qui allait fausser compagnie comme cela, même à un inconnu du bataillon. A voir aux premiers abords, ses traits distinctifs au visage, je me disais qu'il devait avoir mon âge. Je lui poserai la question après et je continuai à le dévisager, non méchamment mais j'essayais de cerner le personnage, et je n'étais pas sûr de lui adresser la parole à part les salutations, restant respectueux. Il prit alors les devants, il me saluait comme convenu. Je sursautai lors de l'entente de la suite. Il m'avait reconnu se qui était un peu normal étant bien placé mais il avait donc tout entendu. Je ne suis pas resté sur mes gardes, je n'avais pas été assez vigilant. Mais j'essayais de ne pas montrer la surprise sur mon visage. J'étais tout de même reconnu pour rester sérieux, tout en étant stoïque. Il disait que mes trois meilleurs informateurs allaient mourir. Était-il sérieux ? Cela se voyait qu'il ne les connaissait pas et cette mission, par rapport à d'autres n'est qu'on ne peut plus facile pour eux. A le regarder sourire après ses paroles, je ne fis que lui rendre, bêtement. J'essayais de cacher toutes émotions sous ce sourire plus que machinale. Il buvait donc son verre de vin attendant que je lui réponde. Je ne l'avais pas lâché des yeux depuis le début. Je fermai les yeux et lâchai un soupir. Je ne comprenais pas ces hommes qui me venaient faire la morale. J'étais tout de même le bras droit du roi blanc. Je ne savais pas si il s'était préparé à me parler. Il avait dû oublier le pauvre. Je me levai, tout en le fixant, puis tournai les talons vers le comptoir. Tous les regards étaient jetés sur moi. Je me posai alors sur une grande chaise. Puis, le barman, me regardait tout en lavant ses verres avec un vieux chiffon. Je le fixai avant que mon regard bouge jusqu'à voir une bouteille de whisky derrière lui sur une étagère. Je tendis l'un de mes bras comme si j'allais prendre cette bouteille trop loin pour que l'attrape. Mes yeux qui étaient jaune vira à un simple blanc, comme la couleur de la colombe. Une aura de cette couleur sortit de la paume de main tendue. Elle enveloppa tout mon bras, puis s'éjecta doucement tout en avançant vers la bouteille. L'aura blanche prit alors la forme d'un bras ainsi d'une main pour compenser la distance qui séparait ma vraie main et la bouteille. L'énergie que je dégageais attrapa alors le whisky et me la ramena. L'aura s'évapora jusqu'à disparaître dans l'air. Je l'ouvris maintenant la bouteille en ma possession et je pris une gorgée de cet alcool. Arès ceci, mon regard se dirigea vers mon interlocuteur.

- Tout d'abord, bonsoir à toi aussi. En tout homme que je me respecte et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, tu serais mort à cette heure-ci. Mais ta confiance en toi, ton courage à tout dangers en venant me parler de la sorte a fait disparaître tout envie de te tuer. Lorsque je t'ai écouté, je suis venu à la conclusion que tu es venu me parler dans un but précis, et je veux l'entendre maintenant. C'est le bras droit de Marvin White qui te parle.

Lui avais-je dit. J'avais parlé comme tout bras droit aurait parlé. Les gens du bar m'avaient entendu. Ce n'était plus le problème maintenant. Il savait que si ils en parlaient autour d'eux, ils finiront pendus sur la place de la ville. Ils n'étaient pas fous à prendre un tel risque. Nous étions Shiro, le côté blanc, le bien mais j'avais pris la décision de prendre cette initiative. Je ne voulais vraiment pas que ces informations soient divulguer dans les deux régions. Je devais encore plus faire gaffe à mon environnement. Mais je continuai à fixer le nouvel arrivant dans les yeux tout en buvant ma bouteille d'alcool. Je m'étais dit que je ne devais pas boire lors de mon service mais je n'avais pas pu m'en empêcher. Puis je connaissais mes limites au niveau de ça. J'attendais alors la réponse de mon interlocuteur. Je lui fis signe de venir s'asseoir au comptoir. C'était mieux, puis là j'avais la vu sur toute la pièce. Le barman continuait à faire sa petite vaisselle comme si je n'avais pas remarqué qu'il nous écoutait. Mais il m'avait promis de rien dire, de faire comme si je n'étais jamais venu. Je lui fis encore des signes de tête afin de lui faire comprendre que les gens présents dans le bar devait simplement se la fermer. Ils devaient devenir sourds et muets.

_________________
On a rien sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Pyro Nax
Soldat
avatar

Messages : 15
Age : 21
Localisation : Shiro pour l'instant

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Informations    Lun 18 Jan - 22:26

Mon interlocuteur était tout de même le grand Maka, la seconde personnalité ayant le plus d'importance aux yeux de ces soumis de Shiro. Dommage que le Roi Blanc ne s'était pas procuré l'une de ses chaudasses du pays pour en faire une reine, le Kamirai se retrouverait donc à la troisième position. D'ailleurs, j'ai toujours soupçonné White comme étant le mâle dans une possible relation avec son bras droit. L'homosexualité...Ce n'était pas impossible, mais là encore mon imagination allait bien trop loin pour une réflexion si simple au début. Je n'oserais aucunement faire part de mes opinions j'allais être tué et pendu. Certes, la liberté d'expression existait à Shiro et elle était respectée, mais moi aussi je devais respecter l'orientation sexuelle de mon roi. Ou tout simplement, j'avais tout faux. À cette idée j'esquissai un léger sourire en me croisant les pieds sous la table. Le bras droit de White sirotait toujours son jus. Selon moi l'alcool était bien mieux, ce que je ne fis que prouver en vidant d'un trait la petite quantité de vin entre mes lèvres. Je frappai alors le verre sur la table en baissant légèrement la tête. Ce vin doublement alcoolisé me faisait toujours le même effet, même après plusieurs verres. C'était la spécialité de cette taverne et c'était toujours un régal.

Maka se retira de notre table, il s'approcha du comptoir et se posa sur une chaise, plus précisément un tabouret. Pourquoi ne m'avait-il pas répondu ? Je l'ignorais mais j'étais assez patient, j'étais donc persuadé qu'il allait me faire l'honneur d'une réponse. Je ne fis que me suivre du regard durant son déplacement. Le Kamirai tendit son bras vers l'étagère. J'observais. Une aura jaunâtre prit alors naissance en enveloppant quasiment toute sa main, elle s'étendit jusqu'au niveau d'une bouteille et la saisit rapidement comme s'il s'agissait d'une poigne humaine. C'était de la magie mais là j'étais resté perplexe. L'aura disparu peu à peu, laissant la bouteille entre les mains du Kamirai après s'être rétrécit.

Il avait ouvert la bouteille et d'un mouvement sec il l'avait porté à sa bouche, se délectant du contenu. Je me demandais pourquoi exposait-il ses pouvoirs et ses capacités devant les regards ébahis de ces petits idiots présents dans la taverne. J'étais capable également de faire un petit tour de magie mais ce n'était nullement nécessaire. Il se décida enfin à me répondre, me faisant remarquer sa sagesse, or il avait pouvoir me tuer. Un petit sourire narquois s'était dessiné sur mes lèvres, je passai une main dans mes cheveux, mon ouïe se fusionnant à ses dires. Il me félicita même de mon courage et patatipatata. Il me fit signe de venir m'installer près de lui, ce que je fis sans plus tarder. Je m'installai sur un tabouret, mes pieds posés sur le sol. Je regardai autour de moi, les yeux de chacun étaient rivés sur mes lèvres, ils essayaient tant bien que mal de connaître la réponse que j'allais adresser. Je pris la parole, mes dires n'étaient audibles que pour mon interlocuteur.

-Tu as certes le pouvoir, Kamirai, mais peut-être pas les compétences nécessaires. Je ne suis pas sûr que cette partie de la conversation sera propice à notre discussion. Laissons cela de côté...

Je pris une pause et reprit en le fixant droit dans les yeux.

-Je n'ai guère un but que j'aimerais partager avec toi, eh oui, encore moins toi, parmi les saligauds de cette salle. J'aimerais savoir ce qui te motive à servir une cause perdue ? White n'est pas et ne sera jamais un unificateur. Vous vous mêlez dans la boue solidairement, vous vous créez des illusions pour en faire une cause réelle. Bras droit de White, ne t'efforce pas à recueillir des informations sur nos voisins inutilement car nous le savons tous, Kuro et Shiro méritent d'être détruits, oui les deux. Shiro me sert de demeure mais non de patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Maka Kamirai
Bras Droit Blanc
avatar

Messages : 79
Age : 21
Localisation : Taverne de l'elfe chanteur à Shiro

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: White Marvin

MessageSujet: Re: Informations    Mar 19 Jan - 22:15

Il disait que je n'avais peut-être pas les compétences nécessaires pour être un bon bras droit. L'homme secondant le royaume et meilleur ami du Roi. J'étais aimé par tous et même avant que j'engendre le rôle de bras droit du roi blanc. Cela faisait deux ans que je protégeai la région de Shiro, que je servais la famille White et ce n'était pas prêt de changer. Depuis deux mois j'avais un but précis et je comptais bien l'atteindre. Ce n'était pas un inconnu au bataillon qui allait m'en empêcher. Ah que non. Foi de Kamirai. Mais je ne fis pas signe de mon énervement lors de ces paroles hautains et assez fortes à mon égard. J'essayais de ne pas y penser et de rester sobre devant cet individu, qui, continuait à déblatérer des mots. Je ne le quittai pas des yeux. Je ne connaissais pas cet homme il pouvait mentir à tous moments. Si j'avais le Mode-Angel comme Marvin j'aurai pu percevoir son aura qui serait entrain de se perturber. Ca m'aurait bien aidé mais je n'ai pas ce don malheureusement. J'essayais de chercher un trait ou une distinction, un faux pas chez lui qui prouverait ces mensonges. Je ne trouvais pas, il était d'un sérieux sans égal. Mais c'est à la fin de son petit monologue que je compris qu'il se foutait de Shiro ainsi de Kuro. Il se moquait de Marvin tout comme moi en disant que j'allais recueillir des informations sur nos voisins inutilement. Tels fut ses propos devant moi. Le barman étant à côté de moi me lança interrogateur.

- Voulez-vous que je m'en débarrasse Mr. Le Bras Droit Blanc ?

Je fermais les yeux avant de me jeter sur la fin de la bouteille d'alcool et de la faire claquer contre le bois du comptoir. Le fracas provoqua un bruit strident. Tout le monde se retourna en notre direction. En rouvrant les yeux, je fixais le barman et fis un signe de tête pour montrer la négation à sa question. J'allais m'en occuper moi-même. Je me levais, prenant de la hauteur dû à ma grande taille, de plus l'inconnu était assis, cela montrait une prestance et une grandeur à la vue de ma corpulence. Tous les yeux étaient rivés sur moi. Et on pouvait constater les imbéciles qui ricanaient car ils pensaient qu'ils avaient prédit l'avenir en voyant que j'allais le tuer sur le champ dû à mes pouvoirs. Je devais tout de même montrer l'exemple. Comme je l'avais prouvé lorsque je lui avais répondu il y a quelques instants, je me devais de rester courtois, pour quelqu'un comme moi qui savait manier les mots avec dextérité.

- Je t'avouerai que j'ai retenu une seule phrase de ta bouche " Kuro et Shiro méritent d'être détruits, oui les deux. Shiro me sert de demeure mais non de patrie". Si ils méritent d'être détruits et que Shiro te sert juste de demeure, je te demande de partir de suite et d'aller soit poser ta demeure chez Kuro ou en terre neutre, tu choisis. Sauf si tu es courageux comme tu viens de me le pprouver, en restant ici mais je te garantis que chaque jour que tu passeras chaque jour dans cette région, surveillé vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Je te le promets. Puis si tu fais quelques chose qui nous parait suspect, tu finiras pendu. Foi de Kamirai.

J'avais dit ça dans le plus grand des calmes, il n'y avait pas eu de pauses entre chaque phrase. C'était comme si je m'adressais au peuple. Je devais attirer l'attention de tous et que cela soit le grand silence autour. Il avait cette même ambiance dans la taverne. En observant aux alentours, je voyais les gens ébahis de mes dires en ayant entendu le mot "pendu". C'était la première fois que j'exclamais ce mot en public. Il avait dû en choquer quelques uns. Pas tant que ça, c'était tout de même des mecs qui ne rigolaient pas en ce lieu. J'envoyais un dernier regard à mon interlocuteur avant de me diriger vers la sortie. Je pris alors une démarche des plus belles, avec élégance comme si j'attirais l’œil. J'ouvris la porte en bois, passai la porte et me retournai une nouvelle fois vers l'homme.

- Bonsoir à toi.

Et je partis sans demander mon reste. J'avais maintenant d'autres choses à faire. Déjà, aller prévenir le roi ainsi qu'aller au camp militaire, je devais passer voir un spécimen de foire là-bas. Je n'avais vraiment pas le temps pour quelques petites occupations moi.

_________________
On a rien sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Informations    

Revenir en haut Aller en bas
 
Informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nous manquons d'informations (répétitive)
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» [Guide]Les évènements insolites
» Informations diverses sur Loches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro ka Shiro :: Zone RP :: Région de Shiro :: Shiawase :: Taverne De L'Elfe Chanteur-
Sauter vers: