Forum de RP Fantasy
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 31 Jan - 15:04

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




A Shiro de nombreux évènements avaient eu lieux ces derniers temps mais le principal évènement notable n'était autre que le nouveau roi de la nation tout fraîchement désigné. Non pas qu'elle ne s'y intéressait pas, bien au contraire mais notre charmante demoiselle n'avait pas eu a chance de recevoir plus d'informations qu'un simple nom sur ce fameux prince : Marvin White. Bien heureusement ça n'était pas ce petit détail qui empêchait notre protagoniste de jurer fidélité auprès du nouveau dirigeant et de sa nation, elle se contentait de suivre naïvement les ordres des plus hauts gradés. Tant que le bien de sa nation était garanti rien ne lui importait plus. Oui, Kurhoa avait une douce et naïve façon de penser.

Mais venons-en désormais à la vie de cette demoiselle dans cette immense nation, une vie certainement des plus banales. Simple soldat au sein de l'armée de Shiro, elle ne semblait rien avoir de spécial, c'est ce qu'elle avait toujours éperdument pensé et ça n'avait pas changé jusqu'à aujourd'hui. Aujourd'hui était un grand jour pour la jeune femme qui mourrait d'impatience à l'idée de rencontrer enfin le grand Malekh, celui qui avait entraîné le nouveau roi et sûrement bien d'autres natifs de Shiro très puissants auparavant. C'était donc pour notre protagoniste un honneur d'être en la présence de cet homme dont on disait qu'il avait vécu plusieurs siècles, oui de nombreuses légendes circulaient sur le grand Malekh mais aujourd'hui peut-être, Kurhoa allait pouvoir ou non les confirmer. Ainsi donc c'est dans l'impatience que notre très chère protagoniste prit la peine de se préparer avec rapidité avant de rejoindre le Jardin du Temple qui abritait le temple du-dit Malekh. Enfilant alors un simple tee-shirt marron et déchiré à divers endroits en guise de haut elle avait pour bas un pantalon assez large retenu par une ceinture. Sur ses avants bras ainsi que ses jambes étaient attachés fermement des bandages blancs, ces derniers lui servaient en fait à dissimuler des armes telles que des petits poignards ou encore des aiguilles. Elle avait par la suite pris soin de lacer ses chaussures correctement afin de ne pas risquer une chute qui ferait s'envoler en un instant toute sa crédibilité lorsqu'elle se rendrait auprès du vieux. Ainsi habillée elle vint se recouvrir d'une longue cape qui la recouvrait du cou jusqu'aux pieds en laissant à peine ces derniers visibles.

C'est ainsi vêtue que la demoiselle amorça une course rapide en direction du Jardin du Temple une fois sortie de sa demeure, bien sûr il ne lui fallut pas bien longtemps à s'épuiser avec cette allure bien trop rapide pour le peu d'endurance qu'elle possédait pour l'instant. Ainsi on pouvait la voir s'arrêter pour reprendre sa respiration puis se remettre à sprinter comme une imbécile, ceci fréquemment ce qui laissait les gens aux alentours lui lâcher des regards interrogateurs ou parfois amusés. Mais peu à peu les gens se faisaient moins fréquents, signe que notre protagoniste approchait du Jardin du Temple, après tout tout le monde ne s'y rendait pas comme ça. Et ainsi un sentiment de fierté naissait en Kurhoa. ELLE elle avait l'occasion de s'y rendre. Son expression faciale peignait cette fierté, elle avait ce léger sourire d'imbécile heureuse sur le visage et ne semblait pouvoir s'en défaire, et ce durant toute la route. Cependant une fois le Jardin atteint elle reprit son habituelle expression neutre laissant paraître quelques soupçons de froideur. Le Dojo n'était plus très loin et elle ne désirait pas avoir l'air d'une imbécile.

Le Dojo se trouvait désormais face à notre protagoniste qui y pénétra avec lenteur pour découvrir dans l'enceinte du bâtiment un vieillard au fond de la pièce qui semblait somnoler. Vieillard était un faible mot en fait, Kurhoa avait l'impression que cet homme avait le même âge que ce monde, il était si vieux que ça en était devenu effrayant presque et la demoiselle en était venue presque à se demander si il pouvait se mouvoir, si il était vivant même. Kurhoa se racla la gorge dans l'optique d'indiquer sa présence avant de prendre la parole.

- Bonjour, je suis Kurhoa Kyuu-..



Elle fut soudainement stoppée par la voix du vieillard.

- Kyuusei, je sais. Tu peux ôter cette cape, je connais bien ta capacité et tu n'as nul besoin de te faire passer pour une magicienne expérimentée alors que tu ne possèdes, en quelques sortes, pas de magie. Je comptes d'ailleurs aujourd'hui me concentrer sur tes capacités physiques plutôt qu'autres chose.


Elle manqua de rire, chose qui aurait été d'un extrême irrespect envers Malekh. Comment pouvait-il bien l'aider à peaufiner ses capacités physiques dans son état ? C'est ce que pensait la petite insolente qui, même si elle n'avait pas rit avait laissé l'espace d'un instant un bref sourire s'installer sur son visage qui avait bien rapidement amené Malekh à se douter de ce à quoi la demoiselle songeait. Ainsi il ne lui fallut qu'un très court laps de temps afin de se retrouver devant Kurhoa et tenter de lui asséner un puissant coup de la paume de la main dans le menton de la jeune femme qui, bien qu'elle avait tenté d'anticiper l'attaque n'avait rien pu faire pour la contrer. Elle sentit alors sa mâchoire vibrer et ses dents venir claquer les unes contre les autres de manière désagréable. Elle recula alors en grimaçant suite au choc tandis que Malekh la fixait désormais froidement avant de lâcher d'un ton réprobateur.

- Ne sois pas si insolente. Par bonté je vais te pardonner pour cette fois mais je veux que tu ailles réfléchir à ton erreur dehors, réfléchir longtemps et revenir me voir seulement lorsque tu auras bien compris ta place et la mienne. Lorsque tu auras compris ta chance.


La demoiselle se courba face au vieillard avant de sortir du bâtiment en se massant la mâchoire devenue douloureuse suite au choc, elle se déplaçait d'une marche lente aux alentours du dojo en affichant une mine vexée et boudeuse après ce qui venait de lui arriver.


Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 31 Jan - 16:38

- La longue route qui sépare la frontière avec Kuro et la capitale Shiawase fut éprouvante malgré le fait que je l’avais parcourue sur le dos de mon fidèle lion Sekhmet, je subissais le contrecoup de la bataille et surtout de l’utilisation de l’Angel-mode. Ainsi, à chaque pas que faisait la bête, les douleurs dans mon corps provoquées par mes courbatures se réveillaient. Ces deux jours furent à classer parmi les plus longs et surtout le plus pénibles de ma jeune vie. Ce fut un véritable soulagement que de voir les portes de la capitale se présenter devant moi.

- Merci Sekhmet, tu es d’une fidélité divine mon ami.

Maintenant que j’étais de retour chez moi, à savoir au palais, j’allais pouvoir me reposer quelque peu, c’était un repos que j’estimais avoir mérité après tout j’avais combattu toute une troupe accompagné d’une seule personne seulement. D’ordinaire un Roi serait parti se vanter de l’exploit auprès de ces conseillers pour qu’ils content sa gloire dans tout son royaume, mais je n’étais pas comme cela, bien sûr je devrais tenir au courant mes conseillers au plus vite car j’avais découvert quelque chose de terrible, mais je devais surtout réfléchir à une stratégie pour pouvoir stopper ces hordes de morts-vivants.

J’avais passé les deux jours qui suivirent allongé dans mon lit, si grand, trop grand même pour ma seule personne. J’avais réfléchi nuit et jour à ce que je devais faire et surtout pour attendre que mon corps se remette du combat. Je n’avais pas trouvé de réponses claires à ma problématique, mais je savais avant tout que je devais être le protecteur principal de mon peuple. Le seul bémol était que je ne pourrais pas tout faire seul. Et j’eus alors une illumination, je devais non seulement devenir plus fort, mais aussi créer une sorte de petite troupe faite des meilleurs guerriers. Ce serait la troupe du Roi ! Et je la guiderais au combat. Bien évidement mon bras droit Maka en ferait partie, mais il fallait que je trouve d’autres combattants dignes d’en faire partie et assez puissants pour guider Shiro lors des grandes attaques de Kuro. Et je savais parfaitement où je pourrais trouver des combattants de ce genre, chez mon ancien maître Malekh. Il me fallait juste espérer que ce vieux fou ait actuellement de nouveaux élèves ou sinon mon plan tomberait à l’eau. Malheureusement la rumeur courrait que j’étais son dernier élève en date…

Enfin bon, ma nature têtue me prenait le dessus, et j’allais donc me rendre au Jardin du Temps pour faire part de mon projet à Malekh et voir s’il avait des élèves. Je devais juste prévenir les gens de Shiawase de ma nouvelle absence, c’était une fâcheuse habitude pour un Roi. Mais ma mère l’ancienne reine et mon bras droit pouvaient très bien me remplacer et peut-être même être meilleurs que moi dans cet exercice. Je pris soin d’écrire une petite lettre qui serait donnée à ma mère en personne.

#Chère mère,
Lors de mon récent voyage à Kuro en vue de récolter des informations, j’ai découvert qu’ils étaient capables de réanimer des morts pour en faire une armée. Nous sommes donc en grand danger et nous nous devons de réagir. Je vous laisse le soin de préparer les défenses directes.
Pour ma part, je m’en vais au Jardin du Temps pour m’entraîner et monter un projet que je vous conterais plus en détails à mon retour. Je fais une fois de plus confiance à mon Bras Droit maître Kamirai pour prendre ma place au commandement. Sachez que je n’abandonne pas mon poste, mais que ce nouveau voyage est nécessaire.#


Après ceci, je pris un simple sac de soie marron rempli d’une bourse de pièces d’or et de plusieurs armes. J’avais enfilé une tenue de combat composée d’un pantalon blanc et d’une veste sans manche elle aussi de couleur neige. Une fois mon katana accroché à ma ceinture, j’étais prêt à aller cherche Sekhmet et me mettre en route. La demeure de Malekh se trouvait à au moins 3 jours de route à l’Est du palais. Je me hâtais donc pour y arriver le plus rapidement possible. Et en trois jours tout pile le dojo se dessinais devant moi.

Je descendis de ma monture pour terminer à pied. Elle, me suivait de près à pas de loup. En arrivant auprès de la bâtisse, je distinguais une jeune femme qui marchait autour de celle-ci d’un air boudeur. Elle possédait des cheveux bleus et semblait avoir une sorte de tâche sur le visage, un peu comme une flamme. Je ne la connaissais pas, étais-ce donc possible que ce vieux fou ait prit une nouvelle apprentie ? Ce serait vraiment une aubaine pour moi ! Il fallait absolument que cela soit vrai ! Toutefois, mon excitation fut vite balayée de mon esprit par une sorte de nostalgie assez drôle. J’avais compris pourquoi cette dame était en quelque sorte en train de bouder : Malekh l’avait très certainement punie. Je me risquais d’aller la taquiner un peu :

- Ah les bonne vieilles punitions de maître Malekh, tu n’as donc pas été sage ce n’est pas bien ! Je me souviens quand j’étais à ta place, tu verras on s’y habitue vite.

Je fus toutefois stoppé par une voix frêle que je connaissais plus que quiconque sur cette douce terre. C’était celle de Malekh, je me retournais pour faire face au vieil homme qui semblait toujours aussi fragilisé par le temps.

~ Allons Marvin laisse la tranquille, surtout que tu l’as insinué toi-même tu n’étais pas vraiment mieux en matière de discipline mon enfant… Mais que me vaut cette illustre visite ?

Il avait marqué un point, je baissais légèrement la tête, un peu honteux. Je devais cependant lui expliquer les raisons de ma venue, c’était un moment crucial.

- Kuro devient trop menaçant, je viens m’entraîner. Mais j’aimerais aussi que vos élèves rejoignent un groupe de combattant que je vais monter. Je vous en prie acceptez maître Malekh.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty


Dernière édition par Yukihyo le Lun 1 Fév - 21:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 31 Jan - 18:18

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




Un sursaut échappa à notre jeune demoiselle dès lors qu'une voix étrangère lui parvint aux oreilles, bien trop jeune pour appartenir à Malekh, elle le savait. Ainsi elle se releva immédiatement le visage en direction de la source de cette voix dans un laps de temps très court après l'avoir entendue. C'était un jeune de taille moyenne possédant un visage extrêmement fin qui, du point de vue de notre demoiselle lui donnait un air quelques peu efféminé. Il possédait une longue chevelure d'un blanc immaculé, soyeuse, chevelure qui semblait bien mieux coiffée que celle de notre protagoniste qui en était presque un peu jalouse. Ses deux grands yeux azurs quand à eux fixaient Kurhoa d'un air taquin bien que la demoiselle n'était pas vraiment apte à rire à l'heure qu'il était, elle avait l'impression d'avoir été humiliée en quelques sortes. Heureusement cette petite touche efféminé que cet inconnu possédait était bien vite éclipsée par sa musculature proéminente. Derrière lui se tenait un lion que Kurhoa s'étonna de ne pas avoir repéré plus tôt, par le bruit de ses pattes sur le sol par exemple, il avait été très discret à vrai dire. Elle écouta silencieusement ce qu'il avait à dire :

- Ah les bonne vieilles punitions de maître Malekh, tu n’as donc pas été sage ce n’est pas bien ! Je me souviens quand j’étais à ta place, tu verras on s’y habitue vite.



Et avant même qu'elle n'eut le temps de s'exprimer par elle même ce fut la voix du vieillard qui vint répondre à cet inconnu.

- Allons Marvin laisse la tranquille, surtout que tu l’as insinué toi-même tu n’étais pas vraiment mieux en matière de discipline mon enfant… Mais que me vaut cette illustre visite ?



Kurhoa ne releva pas à cet instant que le nom de cet homme était identique à celui du roi actuel de Shiro, au lieu de cela elle ricana tout bas en voyant ce dernier baisser la tête suite à la réplique de Malekh ce qui elle le savait, allait certainement lui valoir une nouvelle punition. Ainsi elle s'y était mentalement préparée et dès lors que le vieux vint tenter d'asséner un puissant coup de son bâton au niveau du ventre de la demoiselle cette dernière eut le réflexe de venir placer parallèlement ses deux avants-bras respectivement au-dessus et en-dessous du bâton afin de venir brusquement les plaquer sur ce dernier afin de stopper net le mouvement de l'arme. Cette action fut effectuée avec peine car le bâton vint légèrement frapper le ventre de la demoiselle qui ne relâcha la pression exercée sur le bâton par ses deux avants bras que lorsqu'elle s'assura que la vitesse qu'avait pris le bâton était devenue totalement nulle. C'est seulement à cet instant qu'elle se permit de reprendre son souffle mais c'est aussi le moment que le vieux choisit pour prolonger son coup d'un simple mouvement et laisser son bâton se loger dans le ventre de Kurhoa qui recula d'un pas à cet instant en reprenant sa mine boudeuse. Elle avait pourtant eu l'impression de faire une bonne action mais apparemment ça n'était pas suffisant, oui son apprentissage ne se résumait pas à seulement taper des gens et il fallait qu'elle le comprenne. Comprenant dès lors, par le visage froid qu'affichait son maître qu'il était temps de réfléchir de nouveau à ses actions elle s'éloigna d'un pas lent, en traînant des pieds ce qui lui laissa cependant l'occasion d'écouter la conversation des deux hommes.

- Kuro devient trop menaçant, je viens m’entraîner. Mais j’aimerais aussi que vos élèves rejoignent un groupe de combattant que je vais monter. Je vous en prie acceptez maître Malekh.



"Maître Malekh", ce furent ces derniers mots qui firent tilter la demoiselle qui repensa alors au prénom de cet inconnu, Marvin, comme Marvin White. Elle sembla s'étouffer toute seule à cette pensée, elle avait manqué de respect au Roi Blanc. Elle accéléra alors l'allure de ses pas pour s'éloigner un peu plus des deux hommes et de cacher son gêne, elle avait l'impression qu'avec une telle faute elle allait être envoyée en prison sans avoir son mot à dire ou encore torturée et ces visions-là l'horrifiait au plus haut point. Devait-elle fuir la ville ? Le pays ? Le continent ?!



Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 31 Jan - 19:55

J’agissais comme un enfant avec Malekh car à côté de lui j’en étais un, il était un ancien et je lui devais le respect, comme à tous les anciens. C’était l’une des choses que j’avais appris en m’entraînant ici. Et puis je savais à quel point cet homme pouvait être puissant, peut-être même bien plus que moi je me devais de l’avouer. Alors oui moi, quelconque Roi Blanc que je sois, je m’inclinais devant ce vieux sage ou vieux fou comme vous préférerez le qualifier car c’était un grand homme à qui tout le peuple de Shiro devait le respect.

La jeune femme avait ricané en me voyant faire, elle osait se moquer du Roi ? Quel courage plutôt louable, un autre que moi l’aurait tué sur le champ. Moi je préférais en sourire comme une personne normale. Mais peut-être qu’elle n’avait tout simplement pas compris qui j’étais. En tout cas, Malekh était toujours aussi strict en ce qui concerne le respect et s’apprêtait à lui donner un bon coup de bâton au niveau du ventre.  Mais elle avait réussi à bloquer le coup du vieux avec ses avants bras, plutôt intéressant nous n’avions donc pas une banale et faible petite femme devant nous. Peu après mes mots, elle s’était pratiquement mise à courir pour s’éloigner de nous. Avait-elle comprit qui j’étais ? En tout cas c’était une femme bien étrange. Malekh me sorti de mes songes

~ Désolé pour son comportement… Manquer de respect à son Roi, quelle audace… Pour ce qui est de ta venue, je veux bien que tu t’entraînes de nouveau ici mais pour ce qui est de prendre mes élèves sous ton commandement, je veux être sûr que tu sois prêt. Ainsi pendant ton entraînement tu seras aux côtés de Kuroah et alors je pourrais te juger.

J’accueillais cette réponse avec des sentiments mitigés. Bien évidemment j’étais content de pouvoir m’entraîner ici et m’endurcir encore plus que je ne le suis déjà. Mais il y avait un problème, la seconde partie de sa réponse. Ce n’était pas de faire mes preuves qui me dérangeait, au contraire j’étais encore plus motivé par cela. Mais j’allais devoir m’en sortir avec cette étrange fille dans mes pattes, j’avais peur qu’elle ne me fasse échouer car elle avait l’air difficile comme la plupart des femmes par ailleurs. Mais bon, telle était la volonté du maître, je m’y soumettrais sans broncher.

- Bien maître Malekh, comme vous le voudrez... Je ferais tout mon possible pour ne pas vous décevoir je le promets.

J’allais devoir faire connaissance avec la jeune femme avant toute chose. C’était primordial pour pouvoir avoir une petite once d’alchimie au cours de l’entraînement. Je savais comment le vieux fonctionnait donc je pouvais prédire ce qui arriverait. Je m’inclinais légèrement devant l’homme qui lui rentrait dans le dojo sans dire un mot. Même s’il n’avait rien dit, je savais qu’il nous y attendrait pour pouvoir commencer dès que nous serions prêts.

Je devais me lancer à la poursuite de la jeune femme qui s’était déjà bien éloignée. Je claquais légèrement des doigts et Sekmeth vint me proposer son dos. Je sautais sur celui-ci qui après avoir poussé un rugissement se lança au galop après cette Kurhoa. Je m’accrochais de toutes mes forces à sa crinière pour ne pas tomber. La vitesse du lion était nettement supérieur à celle de sa proie virtuelle nous n’eurent donc pas beaucoup de temps à attendre avant de la rattraper. Je dirigeais la bête de manière à ce qu’elle se positionne devant elle et stoppe son avancée. Je descendis ensuite de son dos.

- Kurhoa c’est ça ? Moi je suis Marvin, Marvin White Roi de Shiro. Ravi de te connaître. Nous allons devoir nous entraîner ensemble et peut-être même que si tout se passe bien tu entreras sous mes ordres. Alors autant commencer sur de bonnes bases tu ne crois pas ? Retournons au dojo.

J’avais essayé d’être le plus agréable possible pour ne pas la froisser, il ne me restait plus qu’à espérer que ça marche. Je retournais en direction de la bâtisse en lui lâchant quelques mots :

- Au fait, si tu t’étais servi de tes paumes tu aurais complètement arrêté le bâton.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty


Dernière édition par Yukihyo le Lun 1 Fév - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 31 Jan - 21:30

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




Et Kurhoa réfléchissait comme il lui avait été ordonné de faire mais un certain stress s'était mêlé à ses craintes et ses doutes depuis qu'elle avait compris qui était cet homme, bien que tentant vainement de reprendre son calme la tâche était ardue, elle venait sûrement là de commettre la faute la plus grave et stupide de toute son existence. Au fur et à mesure qu'elle s'éloignait la demoiselle semblait se rassurer par la distance qui l'éloignait alors du roi et du vieillard, elle avait en quelques sortes choisi la fuite pour affronter son destin, cela faisait peine à voir. Alors que la jeune femme parvenait enfin à se calmer un rugissement qui, elle le déduit rapidement, provenait du lion qui accompagnait le prince parvint jusqu'à ses oreilles. C'est alors avec horreur en se retournant qu'elle eut le loisir de voir le-dit lion à sa poursuite à une vitesse hallucinante, en quelques instants ils se retrouvait près d'elle passant tel un coup de vent avant de la dépasser afin de bloquer sa route. La demoiselle avait déjà stoppé ses pas en ayant entendu le rugissement du monstre mais le voir se tenir droit face à elle était effrayant, surtout après la boulette qu'elle avait fait. Elle ne pouvait plus douter, c'était son châtiment pour un tel manque de respect envers le Roi : elle serait mangée par ce lion ou peut-être abattue par le Roi lui même. Bien qu'angoissée la demoiselle ne manqua pas de voir le bon côté des choses, tuée par le Roi ou sa bête serait une mort plutôt digne bien qu'elle se pense trop jeune pour mourir dès maintenant.

Alors que le Roi descendait de sa monture Kurhoa qui avait tenté de garder son habituelle expression neutre laissait transparaître une certaine angoisse à travers cette dernière tandis qu'elle fixait le Roi de ses iris bruns. Elle était semblable à une bête qui allait être abattre sous peu et qui accepterait son châtiment sans broncher. Mais cette angoisse laissa bien vite place à un important étonnement lorsque le Roi, lui-même prononça le nom de la demoiselle.

- Kurhoa c’est ça ? Moi je suis Marvin, Marvin White Roi de Shiro. Ravi de te connaître. Nous allons devoir nous entraîner ensemble et peut-être même que si tout se passe bien tu entreras sous mes ordres. Alors autant commencer sur de bonnes bases tu ne crois pas ? Retournons au dojo.

Elle avait bien compris maintenant qu'il était le Roi, mais elle s'étonna lorsque ce dernier insinua que les deux allaient devoir s'entraîner ensembles. Pour la jeune femme c'était improbable, impossible, il lui semblait y avoir une telle différence entre elle et lui, ils ne vivaient pas sur le même monde. Il ajouta que si tout se passait bien elle allait être sous les ordres du Roi lui-même, la chose était irréelle mais Kurhoa tenta de ne pas se laisser emporter par les sentiments qui l'envahissait. Ainsi Kurhoa se contenta de répondre au Roi avec des acquiescement et des hochements de la tête.

- Je.. Oui, je suis enchantée de te.. de vous connaître mon Roi.


Sa voix tremblante laissait transparaître toutes ses émotions bouleversées suite à cette scène qui avait lieu sous ses yeux d'une manière si banale. Elle se contenta alors de suivre Marvin silencieusement encore toute chamboulée par ce qui venait de lui arriver, elle était excitée mais surtout apeurée en quelques sortes mais fut bien vite ramenée à la réalité par la voix du Roi qui lui fit remarquer sue tout à l'heure face à l'attaque de Malekh, si elle avait arrêté le bâton de se dernier avec ses paumes elle aurait aisément put le stopper complétement. A cet instant la demoiselle accéléra l'allure afin de passer devant le Roi avant de s'agenouiller face à celui-ci en orientant son regard vers le sol afin de prouver en quelques sortes sa soumission et son respect pour le Roi. Un genou et un poing à terre elle vint alors lâcher d'une voix solennelle :

- Je tiens à m'excuser auprès de vous mon Roi, je n'aurai pas agit de la sorte si j'avais su votre identité. Je.. J'implore vote pardon.


Elle avait accentué ces derniers mots tout en baissant un peu plus la tête, elle espérait ne pas recevoir une nouvelle punition même si elle savait bien à quel point son acte était impardonnable.



Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Lun 1 Fév - 8:57

J’avais bien cru qu’elle s’évanouirait devant moi lorsque je l’approchais. C’était dingue comme elle semblait avoir peur. C’était tout aussi déstabilisant pour moi car j’avais horreur de cela, je détestais que les gens voient en moi qu’une figure d’autorité capable de leur faire subir les pires courroux imaginables sur cette douce terre. Mon règne était cependant encore trop jeune pour que je puisse faire comprendre au peuple que je me considérais comme leur égal et que je ne supportais que trop peu toutes ces flatteries. Après tout que vaudrait une vie si toute les personnes qui vous entourent usent de faux-semblants et ne sont pas naturels avec vous. J’aime être entouré de personnes qui agissent naturellement et ce même en ma présence, je dirais même surtout en ma présence. Je pensais que cela irait mieux avec mes paroles puisqu’elle acquiesçait avec des hochements de tête mais je me trompais.

~ Je.. Suis enchantée de te.. de vous connaître mon Roi

Elle m’avait lâché ces quelques mots avec sa petite voix tremblante. Décidemment elle ne comprenait pas, si nous devions passer du temps ensemble et qu’elle me vouvoyait et m’appelait « mon Roi » à tout bout de champ, je n’étais pas sur de le supporter bien longtemps. Ainsi je tentais d’être le plus amical possible pour lui répondre.

- Appelle-moi Marvin, juste Marvin. Enchanté de te connaître aussi


Elle me dépassa ensuite, certainement pour être la première au dojo m’étais-je dit. Mais une fois de plus je faisais fausse-route, elle était venue s’agenouiller devant moi pour je ne sais qu’elle raison. Mais rien que de voir cette femme s’agenouiller me hérissait le poil, vraiment qui était l’abruti qui avait inventé ce protocole ? Pourquoi faire que les gens se rabaissent de la sorte ? Je ne comprenais vraiment rien à rien des codes de la royauté.

~ Je tiens à m’excuser auprès de vous mon Roi, je n’aurais pas agi de la sorte si j’avais su votre identité. Je.. J’implore votre pardon.


Je failli perdre connaissance tant ses mots m’agaçaient, heureusement mon fidèle lion était juste derrière moi pour me rattraper. J’allais devoir me montrer persuasif une bonne fois pour toute avec cette Kurhoa, il fallait qu’elle comprenne. Je commençais tout d’abord par saisir son épaule pour la relever de manière à ce qu’elle me fasse face. Je plongeais ensuite mon regard azuré dans le sien avec insistance.

- Cesse donc de t’agenouiller, de m’appeler mon Roi et tout cela. En bref, cesse de te rabaisser devant moi, je me considère comme ton égal et tu ferais bien d’en faire autant. Nous allons passer du temps ensemble alors par pitié épargne moi toutes ces futilités, si je suis Roi ce n’est que pour protéger les gens pas pour recevoir tous les honneurs du monde.

Une fois cela dit, il ne me restait plus qu’à prier pour que ce ne soit pas une simple d’esprit que refusera tout bonnement d’écouter mes dires, sinon je serai obligé de sévir quelques peu.

Je poursuivais ensuite ma route jusqu’au dojo en silence, j’avais hâte de commencer l’entraînement, mais connaissant Malekh il nous laisserait au repos toute la journée et nous ferais travailler que le lendemain. Il prétexterait certainement qu’il fallait que je fasse plus ample connaissance avec la jeune femme, mais moi je le soupçonnais surtout d’être un tantinet feignant ce vieillard.

Connaissant les lieux plus que quiconque en dehors du propriétaire, je rentrais dans la bâtisse pour directement me déranger vers l’une des quelques chambre qu’elle abritait. J’y déposais mes affaires avant de m’allonger sur le matelas. Le seul problème de celui-ci c’est qu’il était aussi dur qu’une blanche de bois, niveau confort pour le sommeil ce n’était donc point cela. Enfin bon, moi qui adorait la normalité je n’avais pas à me plaindre, je fermais les yeux et me reposait attendant que quelqu’un demande ma présence pour je ne sais trop quoi.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty


Dernière édition par Yukihyo le Lun 1 Fév - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Lun 1 Fév - 19:53

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




Il se présenta à la demoiselle de la manière la plus naturelle possible ce qui ne cessait d'étonner cette dernière, en plus elle le connaissait son nom, après tout c'était le Roi elle devait au moins savoir cela sur lui. Et alors qu'elle avait continué en s'agenouillant devant lui Kurhoa se sentit presque grondée d'avoir fait cela. Difficile de lui en vouloir cependant, elle n'avait jamais su comment se comporter en présence de personnes d'un haut rang car elle n'avait jamais eu à le faire après tout. Dans son village tous les gens étaient égaux quoi que la jeune femme et son frères étaient quelques peu dénigrés par les villageois. Le Roi vint déposer sa main sur l'épaule de notre protagoniste avant de la relever puis de la fixer profondément dans les yeux et enfin lui expliquer ce qui n'allait pas.

- Cesse donc de t’agenouiller, de m’appeler mon Roi et tout cela. En bref, cesse de te rabaisser devant moi, je me considère comme ton égal et tu ferais bien d’en faire autant. Nous allons passer du temps ensemble alors par pitié épargne moi toutes ces futilités, si je suis Roi ce n’est que pour protéger les gens pas pour recevoir tous les honneurs du monde.

La jeune femme fut surprise par les mots de Marvin, de son point de vue c'était à elle et aux autres soldats de protéger le Roi et il était tout à fait normal de faire preuve à son égard d'un immense respect mais d'un autre côté elle songeait l'espace d'un instant à si elle était Reine. Il était vrai qu'être ainsi traitée de lui plairait guère, elle le savait pertinemment et elle aurait d'ailleurs réagit comme le Roi, ainsi les propos de ce dernier la réconfortait d'une certaine manière et la faisait se sentir moins coupable. Pour autant elle avait réellement du mal à le considérer comme son égal, même en terme de puissance il devait être de loin plus fort qu'elle et se battre à ses côtés était pour elle un honneur. Après un long blanc ayant créée un certain malaise Kurhoa inspira puis expira une grande bouffée d'air avant d'afficher un léger sourire encore timide qui indiquait cependant qu'elle s'était un peu détendue.

- Je suis désolée m-... Marvin.


Elle semblait avoir encore un peu de mal mais avait compris le principal et c'était le plus important. Alors que les deux avaient repris la route du dojo silencieusement, Kurhoa s'étonna une fois rentrée dans ce dernier de ne pas aller directement s'entraîner mais de rejoindre un couloir où se trouvaient quelques chambres. Voyant Marvin entrer dans l'une d'entre elle la jeune femme pénétra quand à elle dans la chambre située juste à côté, silencieusement. Cette journée s'annonçait être pleine d'action, à vrai dire c'était aussi ce que la demoiselle désirait. Kurhoa, à peine une dizaines de minutes après s'être installée dans sa chambre quitta cette dernière pour toquer à la porte du Roi afin d'indiquer sa présence, elle ne prit même pas la peine d'ouvrir la porte se contentant de parler avec une voix bien audible dans le but que Marvin l'entende distinctement.

- On ne devrait pas s'entraîner avec le maître au lieu de se reposer ?




Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Lun 1 Fév - 22:43

J’étais donc allongé tranquillement dans mon lit avec mon lion qui avait fait de même un peu plus loin dans la pièce. Je réfléchissais à comment Malekh allait nous faire nous entraîner. Lors de mon dernier entraînement à ses côtés il avait usé et abusé d’une multitude de méthodes, c’était peut-être même trop pour une personne banale la femme n’avait peut-être pas les capacités requises. Mais peut-être que le vieux fou allait être plus concentré sur un seul aspect pour une fois. Cependant, rien n’était moins sûr il avait un véritable donc pour être imprévisible. Cette capacité devait être un atout de poids en combat. Peut-être pouvait-il m’apprendre cela ?

Je comptais profiter d’un peu de temps de repos pour faire quelque chose que je n’avais pas fait depuis longtemps : la méditation. C’était une chose que Malekh m’avait enseigné et c’était un très bon moyen de faire le vide dans mon esprit, d’oublier les problèmes qui m’entouraient pour uniquement me consacrer à mon entraînement. Alors certes, il y avait d’autres moyens de le faire, mais c’était la seule que je connaissais qui me permettait d’être seul et de rester au lit, tous les bénéfices de cette méthodes étaient donc pour moi.

Je ne m’étais pas mis en position du lotus comme tous ces maudits clichés laissaient entendre, foutue saloperie que ce cliché qui rendait la méditation moins efficace, du moins dans mon cas. Moi je m’étais contenté d’enlever mon t-shirt et de m’allonger au chaud sous ma couverture, de manière la plus confortable possible. Ainsi je n’étais pas perturbé par des futilités et je pouvais me concentrer pleinement. Du moins c’est ce que je pensais… Cela ne faisait pas dix minutes que j’avais commencé ma méditation que je fus dérangé par une personne qui toquait à la porte.  Que pouvait-on bien me vouloir si tôt ?  Je n’eus pas le temps de répondre que la voix de Kurhoa s’était soulevée de derrière la porte.

~ On ne devrait pas s’entraîner avec le maître plutôt que de se reposer ?

À ces mots je poussais un long soupir que même elle avait dû entendre malgré la porte de bois qui nous séparait. Sans prendre le temps de me revêtir, je stoppais donc mon activité pour aller lui ouvrir la porte et lui répondre, politesse oblige. Je pense que pour ce qui était de la solitude je devrais repasser cette femme était trop impatiente, un peu comme moi à l’époque. J’appuyais donc sur la poignée et décalais ce morceau de bois qui nous séparait. Je la scrutais alors avec mes billes azurées pendant quelques instants.

- Tel que je connais Malekh, il ne sera pas contre nous donner une journée de libre, surtout si cela nous permet de faire plus ample connaissance. Et en soit ceci peut être utile pour l’entraînement.

C’est à ce moment que Malekh avait décidé d’apparaître avec un petit sourire à peine descriptible dessiné sur ses lèvres. Il vint user de sa voix faible et tremblante pour appuyer mes dires.

~ Il a absolument raison. Marvin tu as fait des progrès au niveau de ton esprit, c’est une bonne chose et je t’en félicite. Je vous laisse donc tranquille aujourd’hui.
Il tourna ensuite les talons me laissant seul avec cette Kurhoa, je reposais donc mon regard sur elle signe que je lui portais de nouveau toute mon attention.


- Tu vois… Donc ce que je te propose c’est d’entrer et de me parler un peu de toi. Par exemple, commençons par d’où tu viens et ce que tu aimes dans la vie de là on pourra voir si nous avons quelconque points communs.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Mar 2 Fév - 13:09

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




Kurhoa put entendre un long soupir de manière très audible à travers la porte et en déduit facilement que ce dernier provenait de Marvin ce qui angoissa quelques peu la demoiselle. Elle le dérangeait ? Elle l'ennuyait ? Elle espérait au moins que ça ne serait pas le cas durant l'entraînement, oui elle comptait faire de son mieux et montrer tout ce qu'elle avait en ressources même si de son point de vue elle était bien loin des soldats sous les ordres du Roi, leurs niveaux devaient avoir un écart assez important, c'est ce qu'elle se disait. La porte s'ouvrit devant la demoiselle lui laissant entrevoir une partie de la chambre dont l'endroit où se trouvait le lion de Marvin. Il allait même jusqu'à emmener l'animal dans sa chambre alors, c'était assez peu commun de voir cela il fallait l'avouer. Mais il y avait quelques chose qui aurait pu aussi surprendre la demoiselle voir la mettre mal à l'aise, c'était le fait que le jeune Roi soit torse nu. Par chance Kurhoa n'était pas gênée par ce genre de chose, son frère aimait beaucoup se balader torse nu et tenter d'impressionner les gens qu'il pouvait avec sa musculature quasi-inexistante, oui c'était ce que notre protagoniste avait eu à supporter durant son enfance. Un court laps de temps suivant l'ouverture de la porte un blanc s'était installé entre les deux individus pendant lequel Marvin fixait la jeune femme silencieusement, c'était tellement banal que ça en devait gênant pour la demoiselle qui s'apprêta à briser le silence, impatiente qu'elle était mais elle fut bien vite rattrapée par Marvin qui la devança :

- Tel que je connais Malekh, il ne sera pas contre nous donner une journée de libre, surtout si cela nous permet de faire plus ample connaissance. Et en soit ceci peut être utile pour l’entraînement.


Et ces mots faisaient comprendre à Kurhoa qu'il y avait une grande différence entre elle et le Roi, il était bien plus patient et réfléchi qu'elle et il semblait bien proche de Malekh. Mais c'était normal, d'après ce qu'elle avait entendu Malekh avait toujours été le maître de Marvin. D'ailleurs le-dit Malekh vint interrompre cette courte conversation afin de féliciter Marvin et ses dires. Oui, la jeune femme avait du chemin à faire.

- Il a absolument raison. Marvin tu as fait des progrès au niveau de ton esprit, c’est une bonne chose et je t’en félicite. Je vous laisse donc tranquille aujourd’hui.


Alors l'entraînement n'allait pas se dérouler aujourd'hui.. C'était la déception pour notre petite impatiente qui ne parvint pas à cacher entièrement ce sentiment en lâchant un bref soupir discret. Il fallait cependant qu'elle coopère si elle voulait faire elle aussi des progrès car il était vrai que depuis le début maintenant elle n'y mettait pas vraiment du sien. Elle laissa sans un mot le vieux tourner les talons pour retourner à ses occupations tandis qu'elle se retrouva de nouveau seule avec Marvin qui reprit immédiatement la conversation.

- Tu vois… Donc ce que je te propose c’est d’entrer et de me parler un peu de toi. Par exemple, commençons par d’où tu viens et ce que tu aimes dans la vie de là on pourra voir si nous avons quelconque points communs.


Kurhoa s'exécuta sur le champ en pénétrant dans la chambre du jeune homme avant de refermer la porte derrière elle, elle s'installa machinalement sur l'un des fauteuils qui trônaient dans la pièce avant de prendre une grande bouffée d'air pour se préparer à parler.

- Hé bien, je viens d'un petit village à l'écart de la ville où j'ai vécu la plus grande partie de ma vie en compagnie de mon frère jumeau, j'aime bien voyager et découvrir le monde, j'apprécie les animaux aussi. Bien que voir un lion si imposant de si près soit assez impressionnant voir angoissant mais j'aimerais bien avoir une telle monture moi aussi, c'est.. Classe. J'aime m'entraîner, pour moi ce nouvel entraînement avec le maître est un grande occasion qui ne s'était jamais produite auparavant alors je ne comptes pas la gâcher !

La demoiselle fixait désormais un point invisible sur le mur lui faisant face avec détermination en ne cachant pas son léger sourire. Elle semblait bien plus détendu, c'était devenu plus agréable de lui parler plutôt qu'au début de leur rencontre, finalement elle s'était rapidement adaptée et parlait désormais de manière naturelle à Marvin.

- A votre tour de me parler un peu de vous !




Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Jeu 4 Fév - 17:53

Elle était déçue de ne pas s’entraîner aujourd’hui, je ne dirais pas que cela se voyait mais plutôt que ça se sentait, elle avait l’air d’être une personne très impatiente. Ce n’était pas une chose très difficile à remarquer chez une personne et à mon humble avis cela l’était encore moins chez cette jeune femme. Elle me rappelait tellement ma personne à l’époque où j’étais dans la position qu’elle occupe actuellement. Moi aussi lorsque je suis entré sous les ordres de Malekh pour mon entraînement j’étais l’impatience incarnée. Tout ce que je voulais faire c’était m’entraîner encore et encore pour devenir le plus fort et protéger tout le monde. Aujourd’hui je regrette le caractère que j’avais à l’époque, cette impulsivité naturelle, je suis devenu trop réfléchi et trop calculateur. Peut-être que fréquenter cette Kurhoa pendant le temps que je resterais ici m’aiderait à me retrouver quelque peu allez savoir. Enfin, je devais quand même essayer de voir le bon côté des choses, car oui comme souvent il y a un bon côté, à ce jour je suis peut-être ce qui se fait de mieux en matière de force à Shiro et surtout je suis dans une position qui me permet de protéger tout le monde.

À force de me perdre dans mes pensées, je n’avais pas vu la femme se faufiler dans la pièce pour s’installer sur un fauteuil. Je revins vite à moi pour retourner m’allonger sur mon lit et me concentrer sur ce qu’elle avait à me dire

~ Hé bien, je viens d'un petit village à l'écart de la ville où j'ai vécu la plus grande partie de ma vie en compagnie de mon frère jumeau, j'aime bien voyager et découvrir le monde, j'apprécie les animaux aussi. Bien que voir un lion si imposant de si près soit assez impressionnant voir angoissant mais j'aimerais bien avoir une telle monture moi aussi, c'est... Classe. J'aime m'entraîner, pour moi ce nouvel entraînement avec le maître est une grande occasion qui ne s'était jamais produite auparavant alors je ne compte pas la gâcher !

Ce qu’elle m’avait appris sur elle, étaient des choses tout à fait banales que la plupart des habitants de ce royaume connaissent, notamment le fait de ne pas avoir leur chance dans les grands camps d’entraînement du royaume car les personnes qui y gèrent le recrutement sont loin d’avoir la même philosophie que moi. Mais c’était toujours bon de savoir qu’elle avait un frère, et qui plus est un jumeau ou encore qu’elle appréciait les animaux. Ces révélations n’avait rien de bien surprenant encore une fois, mais sa petite réflexion sur mon lion de « compagnie » me fit esquisser un petit sourire d’amusement.

- Au moins si tu m’énerves je saurais comment te punir. J’enverrais Sekmeth à ta poursuite…

J’avais pris un ton très taquin pour montrer à mon interlocutrice que je n’étais absolument pas sérieux. Même si c’était un châtiment correct dans certains cas, jamais je n’irais utiliser mon compagnon comme un vulgaire objet de torture. Non c’était tout bonnement hors de question.

~ A votre tour de me parler un peu de vous !

Comme je pouvais m’en douter, elle me demanda moi aussi de lui raconter quelques petites choses sur ma vie, mais sa phrase eu quand même pour effet de me hérisser les poils. Elle venait de me vouvoyer et j’avais horreur de cela. Quand allait-elle enfin comprendre qu’elle était libre de me parler d’égal à égal et par conséquent de me tutoyer, ce n’était tout de même pas sorcier comme requête. Ah ces foutues traditions envers les rois, qu’est-ce que cela pouvait m’agacer…

- Pour commencer cesse de me tutoyer, comment vais-je réussir à te le faire comprendre ? M’enfin bon… Moi je suis né au pays de la neige où mon père m’a élevé. J’ai toujours voulu protéger ceux que j’aime, alors très vite je me suis initié à l’art du combat et j’ai commencé à développer mes pouvoirs. J’ai ensuite rencontré mon maître, c’est lui qui m’a amené à Shiro car il disait que mes origines étaient là-bas, au début je ne comprenais pas où il voulait en venir. Mais quand nous sommes rentrés dans l’armée mes exploits m’ont amenés à être convoqué par la Reine. Dès qu’elle me vu, elle me reconnut, j’étais son fils. Et c’est comme ça que j’ai fini sur le trône, et aujourd’hui je peux être le protecteur de ceux que j’aime. Je dois maintenant accomplir de nouveaux objectifs.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Jeu 4 Fév - 19:28

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




En bref l'histoire de notre protagoniste n'avait rien de particulier, ou du moins elle avait inclut seulement les parties les plus banales instinctivement. D'une certaine manière elle cherchait à se protéger et à cacher une partie de ce passé à sa manière bien que cela ne soit pas forcément la meilleure solution. Enfin bref, elle avait aperçut un léger sourire se dessiner sur le visage du roi dès lors qu'elle avait lâché ces quelques anecdotes, l'une d'entre elles semblait l'avoir marqué plus que les autres apparemment.

- Au moins si tu m’énerves je saurais comment te punir. J’enverrais Sekmeth à ta poursuite…

La demoiselle avait lâché un bref rire discret en entendant cela, elle savait éperdument que ça n'était là qu'une plaisanterie. En tout cas de cette manière elle venait d'apprendre le nom de ce lion, Sekmeth, sur lequel elle vint déposer avec douceur ses iris brunâtres. Un lion se tenant si près d'un humain si longtemps ne devait pas être bien méchant, à part avec des ennemis bien sûr, d'ailleurs une telle fidélité était étonnant et même certains humains ne sauraient la tenir.
Finalement, à sa propre demande, la demoiselle eut enfin l'occasion d'écouter l'histoire du jeune roi.

- Pour commencer cesse de me tutoyer, comment vais-je réussir à te le faire comprendre ? M’enfin bon… Moi je suis né au pays de la neige où mon père m’a élevé. J’ai toujours voulu protéger ceux que j’aime, alors très vite je me suis initié à l’art du combat et j’ai commencé à développer mes pouvoirs. J’ai ensuite rencontré mon maître, c’est lui qui m’a amené à Shiro car il disait que mes origines étaient là-bas, au début je ne comprenais pas où il voulait en venir. Mais quand nous sommes rentrés dans l’armée mes exploits m’ont amenés à être convoqué par la Reine. Dès qu’elle me vu, elle me reconnut, j’étais son fils. Et c’est comme ça que j’ai fini sur le trône, et aujourd’hui je peux être le protecteur de ceux que j’aime. Je dois maintenant accomplir de nouveaux objectifs.


Elle était étonnée que Marvin n'ait pas été dans la famille royale depuis sa plus jeune enfance, son histoire était bien différente de ce qu'elle s'était imaginée et rendait le roi encore plus banal. Comme si son rôle aurait put être attribué à n'importe qui. Mais la jeune femme, curieuse, voulait désormais en savoir plus sur Marvin.

- Hé bien.. On pourrait croire que le trône aurait pu tomber dans les mains de n'importe qui lorsqu'on entend ça, moi qui pensais que tu avais vécu dans un château, comme les membres précédents de la famille royale je présumes. Je peux savoir quels sont tes pouvoirs ? J'aimerais bien savoir si ils sont à peu près semblables aux miens, j'ai vraiment du mal à développer mon pouvoir toute seule. Je peux annihiler les magies des autres en fait!


Oui car pour s'exercer il fallait à la demoiselle bien plus que de simples cibles, il lui fallait un cobaye en quelques sortes et quelqu'un usant de la magie. Malheureusement tout le monde n'acceptait pas de dédier son temps à la jeune femme, surtout si c'était en quelques sortes pour se faire ridiculiser par cette dernière en voulant utiliser son pouvoir sans y parvenir. Ainsi Kurhoa n'avait pas une très bonne maîtrise de sa magie, à son plus grand regret.




Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 7 Fév - 13:42

La jeune femme semblait étonnée par ce que je lui disais, je comprenais que cela pouvait être farfelu comme histoire, avoir une mère reine sans le savoir ce n’est pas donné à tous. Mais c’était tout de même mon histoire, ma vie et j’en étais fier. Après je me trompais peut-être et interprétait les traits de son visage un peu trop rapidement, c’était un exercice auquel j’aimais bien m’adonner mais que je ne maîtrisais pas à la perfection non plus.  M’enfin je me contentais de la fixer en attendant qu’elle daigne me répondre. ¨

~ Hé bien.. On pourrait croire que le trône aurait pu tomber dans les mains de n'importe qui lorsqu'on entend ça, moi qui pensais que tu avais vécu dans un château, comme les membres précédents de la famille royale je présumes. Je peux savoir quels sont tes pouvoirs ? J'aimerais bien savoir si ils sont à peu près semblables aux miens, j'ai vraiment du mal à développer mon pouvoir toute seule. Je peux annihiler les magies des autres en fait!

J’avais mal pris cette réflexion sur le coup, elle souffrait d’un sérieux manque de tact c’était flagrant. Mais je veillais à rester calme, j’étais tout de même ici dans un but précis alors me fâcher avec Kurhoa dès le premier jour de notre rencontre ne serait que trop dérangeant pour la suite des évènements. Il n’empêche que je me demandais si elle ne réfléchissait pas avant de parler ou si elle était juste totalement stupide car excusez-moi du peu mais j’avais quand même été assez clair dans mon récit pour montrer que je n’étais pas n’importe qui et que ma place sur le trône n’était due à un pur coup de hasard. J’étais assez vexé de ses paroles et elle risquait de s’en rendre compte au ton de ma voix qui serait moins amical.

- Ne dis pas n’importe quoi  veux-tu. Ce n’est pas parce que je n’ai pas grandi dans le château que je suis n’importe qui. Non seulement je suis le descendant direct de la reine et le premier de la hiérarchie en tant que son fils ainé, mais j’étais aussi l’un des meilleurs soldats de l’armée de Shiro. Rien que ces deux critères suffisent à me rendre légitime sur le trône de notre région ne l’oublie jamais et surtout pas pendant notre entraînement car tu risquerais de t’en mordre les doigts. J’ai horreur que les gens soient si fermés d’esprit envers les membres de la famille royale, pourquoi ne pourrions-nous pas être des gens normaux qui pour seul supériorité aux autres possèdent leur nom ? Pourquoi devrions-nous toujours respecter mot pour mot vos stupides codes et clichés ? En tout cas moi je refuse, que cela plaise ou non.

J’avais totalement et volontairement laissé de côté sa question sur mes pouvoirs. De toute façon on ne pouvait pas les considérer comme de la magie à proprement parler. Ce n’était de la magie que lorsque je créais mon propre feu ou mon propre vent, dans le cas contraire je contrôle juste un élément de la nature. Et quoi qu’il arrive j’avais toujours l’Angel-Mode pour lui être supérieur.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Kurhoa Kyuusei
Soldat
avatar

Messages : 14

Personnage RP
Niveau : 1
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Dim 7 Fév - 22:20

Rencontre imprévue feat. Yukihyo




L'expression du jeune homme semblait avoir quelques peu changé, comme si il était un peu plus froissé mais cela ne semblait pas avoir perturbé notre protagoniste qui continuait de fixer Marvin avec cette expression semblable à celle d'une enfant en l'attente d'un cadeau ou quelques chose du genre. Il vint à s'exprimer quelques instants après d'une voix bien amicale que depuis le début de la conversation.

- Ne dis pas n’importe quoi veux-tu. Ce n’est pas parce que je n’ai pas grandi dans le château que je suis n’importe qui. Non seulement je suis le descendant direct de la reine et le premier de la hiérarchie en tant que son fils ainé, mais j’étais aussi l’un des meilleurs soldats de l’armée de Shiro. Rien que ces deux critères suffisent à me rendre légitime sur le trône de notre région ne l’oublie jamais et surtout pas pendant notre entraînement car tu risquerais de t’en mordre les doigts. J’ai horreur que les gens soient si fermés d’esprit envers les membres de la famille royale, pourquoi ne pourrions-nous pas être des gens normaux qui pour seul supériorité aux autres possèdent leur nom ? Pourquoi devrions-nous toujours respecter mot pour mot vos stupides codes et clichés ? En tout cas moi je refuse, que cela plaise ou non.


Elle aurait presque sourit sûrement à cause de sa nature de petite fouine se plaisant à voir les gens s'énerver mais au lieu de ça elle était restée neutre et silencieuse à écouter le Roi avec tout le respect qu'elle lui devait. Malgré cette réaction à aucun moment la demoiselle n'avait voulu montrer de l'irrespect envers le Roi, le taquiner un peu peut-être mais elle ne s'attendait pas à une telle réaction. Cependant son habituelle expression neutre n'avait pas disparue, ainsi elle répondit calmement.

- Oh, je vois que je t'ai "un peu" énervé avec ça. Saches que je ne remets en aucun cas ta légitimité en cause ni tes performances au combat qui doivent être bien supérieures au miennes, cependant sur ce qui est du fait que tu sois normal, pour moi tu l'es totalement même si comme si tu l'as si bien dis tu n'es pas n'importe qui, tu es le fils aîné de la reine et un des meilleurs soldats de l'armée de Shiro, non ? Ces stupides codes comme tu dis ont été instaurés à cause de cet immense écart qui sépare des gens comme moi de gens comme toi, tu sais dans des villages comme le mien on entend parler de la royauté que de loin en quelques sortes, tout ce que l'on sait de notre roi c'est qu'il nous est supérieur et ainsi que nous lui devons du respect, comme à un dieu par exemple. Alors bien sûr comme tu as pu en avoir l'exemple, lorsque des gens comme moi côtoient des gens comme toi ils ont ce genre de réactions que tu as pu observer avec moi, enfin... je suppose que s'ils ont été instaurés indirectement par des gens comme toi, vous pouvez tout aussi bien briser ces codes si ça peut te rassurer.



Elle avait finalement froncé légèrement les sourcils d'agacement avant de détourner le regard pour venir poser ses iris brunâtres sur un point invisible de la pièce. Ses bras étaient venus se croiser sous sa poitrine à la manière d'une personne boudant. Il était clair qu'elle n'avait pas apprécié la manière dont Marvin lui avait parlé et apparemment elle avait essayé de lui faire comprendre mais au fond elle agissait toujours comme une enfant, d'ailleurs ses gestes la trahissait même si elle essayait de se la jouer froide.




Revenir en haut Aller en bas
Yukihyo
Roi Blanc
avatar

Messages : 264
Localisation : Dojo de Malekh

Personnage RP
Niveau : 25
Missions effectuées: 0
Meilleur ami: Maka Kamirai

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   Sam 14 Mai - 14:17

Après cette discussion quelque peu houleuse, les jours avaient commencés à défiler. Malekh avait commencé à entraîner Kurhoa et j’avais pu en savoir plus sur ses capacités au combat et surtout son pouvoir exceptionnel qui pourrait s’avérer très utile au combat puisqu’elle pouvait tout bonnement annihiler toute sorte de magie ou de sortilège. Ce pouvoir était un bien précieux dans une bataille puisque même le plus puissant des mages, et dieu sait qu’il y en a chez ces maudits rats du Kuro à commencer par mon frère, ne pourrait pas utiliser ses pouvoirs face à elle. J’étais assez fasciné par ce don et je suivais donc son entraînement avec une grande attention, laissant de ce fait très souvent tomber le mien. De toute façon je n’en avais pas plus besoin que ça. Malekh avait compris que cet entraînement m’intéressait fortement et alors qu’au départ il utilisait la magie la plus faible qu’il connaissait pour qu’elle s’exerce dessus, il avait fini par me demander de prendre sa place et d’y aller avec des sorts plus puissants, prétextant que ma vision du combat était meilleure que la sienne. Chose à laquelle je ne croyais tout bonnement pas. Le réel intérêt de cette manière de procéder était qu’il pouvait se concentrer uniquement sur les conseils qu’il avait à lui donner puisqu’il n’avait plus besoin d’utilise de magie en tout genre.

Cette première partie d’entraînement s’était fort bien passé et les liens entre Kurhoa et moi-même c’étaient bien évidemment améliorés. Ce n’était pas forcément quelque chose qui était gagné d’avance vu notre rencontre quelque peu tendue. Mais, bien évidement ce bon vieux Malekh avait joué un grand rôle dans cette histoire. Cet homme avait tout simplement le don pour créer une bonne entente entre différentes personnes et c’était loin d’être la première fois que j’étais victime de ce don.

Au fur et à mesure que les entraînements s’étaient enchaînés Malekh et moi étions parvenus à une conclusion évidente, Kurhoa maîtrisait très bien son pouvoir, presque même à la perfection. Mais ce pouvoir ne lui suffirait jamais pour sortir vainqueur d’un combat, elle devait améliorer sa technique au corps à corps pour atteindre le niveau des meilleurs combattants. Elle avait beau manier avec agilité les armes blanches elle manquait de force et de vitesse, la vitesse étant le plus important dans ce type d’affrontement. Du moins à mes yeux. Alors une fois de plus c’est moi qui servis de cobaye et pendant de longs jours nous avons enchaîné les combats sans pouvoir juste avec une arme blanche. Malekh, lui, nous observait et donnait des conseils à la jeune femme dès qu’il y avait lieu d’en donner.

Ce qui nous amène à aujourd’hui avec une Kurhoa qui tente de m’attaquer et de m’asséner un coup en plein visage avec son arme. Je parais tant bien que mal le coup à avec la face de la lame appartenant à mon katana, mais elle répliqua très vite par une tentative de coup de pied circulaire destiné à ma hanche droite. Non sans mal, je bloquais le coup à l’aide de mon genou avant de lui balancer un front kick du gauche en plein thorax, la faisant tomber à la renverse.

~ Bien les enfants on arrête, vous avez mérité de vous reposer un petit peu.

J’allais aider Kurhoa à se relever avant de chaleureusement la féliciter :

- Tu as bien progressé Kurhoa ! Tu me donnes de plus en plus de mal, je pense qu’on arrive gentiment à la fin de ton entraînement. D’ailleurs maître Malekh, il va être temps pour moi de vous quitter je dois m’occuper de monter ce fameux groupe de combattant.

_________________
Don't forget what I've done ~ Loyalty
Revenir en haut Aller en bas
http://kuro-shiro.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre imprévue feat. L'Eclair Blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Eclair sournois >> La découverte { Ouvert}
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuro ka Shiro :: Zone RP :: Région de Shiro :: Le Jardin Du Temps :: Le Dojo De Malekh-
Sauter vers: